Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

péché

  • "Faites vous grâce comme Dieu vous a fait grâce dans le Christ"

    La-C%C3%A8ne-Abbaye-de-Tami%C3%A91-e1360249654453.jpg

    Terre cuite de Fr. Antoine Gélineau,© Abbaye de Tamié

     

    Certains textes nous invitent à  quitter nos habitudes, à les « mettre en mode échec ». C’est l’expérience que nous avons vécue lors d’une rencontre des membres du service régional d'animation biblique.
    La première découverte est celle de la richesse de la lecture ensemble ; ainsi, un passage qui peut sembler ardu, se met à dialoguer avec nous. C’est ce que nous souhaitons partager avec vous.

    Avant de poursuivre, nous vous invitons à lire le texte d’Éphésiens 4, 17 à 32.
    Puis vous pourrez prendre connaissance de la réaction de chacun(e) des membres du service, exprimée en quelques lignes ci-dessous.

    Chaque texte est très personnel ; c’est dans la diversité que se dévoile, peut-être, la vérité. C’est ce à quoi appelle ce texte qui nous invite à la bienveillance, donc à l’écoute et à l’accueil de l’autre.

    Lire la suite

  • La vie est chair !

    chair,esprit,selon le chair,selon l'esprit,péché,galates

    (L'apôtre Paul en prison, REMBRANDT van RIJN)

    Dans le langage courant, les “plaisirs de la chair” ou le “péché de chair” renvoient à la luxure. Mais que recouvre ce mot “chair” dans la Bible, et particulièrement chez Paul où il devient une notion théologique et anthropologique majeure ?

    Lire la suite

  • Insulter le Saint-Esprit !

    blasphème,saint-esprit,st esprit,esprit saint,avenir,nouveauté,péché

    (Christ aux outrages, Fra Angelico)

    Tout, dit Marc, sera pardonné aux humains, péchés et blasphèmes, aussi nombreux soient-ils. Mais celui qui blasphème contre l’Esprit Saint, «est coupable d’un péché éternel» (3,29). On peut même “blasphémer”  contre le Fils de l’homme et être pardonné, mais pas contre l’Esprit Saint (Mathieu 12,31-32 et Luc 12,10).

    Lire la suite

  • Jean 9, “Guérison d'un aveugle de naissance”

    LINDEGAARD L AVEUGLE DE NAISSANCE.jpg
    (La guérison de l'aveugle de naissance, Henri LINDEGAARD)
    (Ce passage est propre à l'évangile de Jean)


    Evangile de Jean
    (chapitre 9, verset 1 à 41)


    (1)En passant, il vit un homme aveugle de naissance.
    (2) Ses disciples lui demandèrent :
    ———«Rabbi, qui a péché, lui ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle ?
    (3) Jésus répondit :
    ———«Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché ;
    ———c'est pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui.
    (4)—— Tant qu'il fait jour,
    ———il faut que nous accomplissions les œuvres de celui qui m'a envoyé ;
    ———la nuit vient où personne ne peut faire aucune œuvre.
    (5)—- Pendant que je suis dans le monde,
    ———je suis la lumière du monde.»
    (6) Après avoir dit cela,
    ——il cracha par terre et fit de la boue avec sa salive.
    ——Puis il appliqua cette boue sur les yeux de l'aveugle
    (7) et lui dit :
    ———«Va te laver au bassin de Siloam»
    ——ce qui se traduit “Envoyé”.
    ——Il y alla et se lava ; quand il revint, il voyait.
    (8) Ses voisins et ceux qui auparavant l'avaient vu mendiant disaient :
    ———«N'est-ce pas là celui qui était assis à mendier ?»
    (9) Les uns disaient :
    ———«C'est lui !»
    ——D'autres disaient :
    ———«Non, il lui ressemble !»
    ——Lui-même disait :
    ———«C'est moi !»
    (10) Ils lui disaient donc :
    ———«Comment tes yeux se sont-ils ouverts ?»
    (11) Il répondit :
    ———«L'homme qu'on appelle Jésus a fait de la boue,
    ———il me l'a appliquée sur les yeux et il m'a dit :
    ———“Va te laver à Siloam.”
    ———J'y suis donc allé, je me suis lavé et j'ai retrouvé la vue.»
    (12) Ils lui dirent :
    ———«Où est-il, celui-là ?»
    ——Il répondit :
    ———«Je ne sais pas.»
    (13) Ils conduisent vers les pharisiens celui qui avait été aveugle.
    (14) – Or c'était un jour de sabbat
    ——que Jésus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. –
    (15) A leur tour, les pharisiens lui demandèrent
    ——comment il avait retrouvé la vue.
    ——Il leur dit :
    ———«Il a mis de la boue sur mes yeux, je me suis lavé et je vois.»
    (16) Aussi quelques-uns des pharisiens disaient :
    ———«Cet homme n'est pas issu de Dieu, puisqu'il n'observe pas le sabbat.»
    ——D'autres disaient :
    ———«Comment un homme pécheur peut-il produire de tels signes ?»
    ——Et il y avait division parmi eux.
    (17) Ils disent encore à l'aveugle :
    ———«Toi, que dis-tu de lui, puisqu'il t'a ouvert les yeux ?»
    ——Il répondit :
    ———«C'est un prophète.»
    (18) Les Juifs ne crurent pas qu'il avait été aveugle
    ——et qu'il avait retrouvé la vue, avant d'avoir appelé ses parents.
    (19) Ils leur demandèrent :
    ———«Est-ce là votre fils,
    ———dont vous, vous dites qu'il est né aveugle ?
    ———Comment se fait-il donc qu'il voie maintenant ?»
    (20) Ses parents répondirent :
    ———«Nous savons que c'est notre fils et qu'il est né aveugle;
    (21) mais comment il se fait qu'il voie maintenant,
    ———nous ne le savons pas, et qui lui a ouvert les yeux,
    ———nous, nous ne le savons pas non plus.
    ———Interrogez-le, il est assez grand pour parler lui-même
    ———de ce qui le concerne.»
    (22) Ses parents dirent cela parce qu'ils avaient peur des Juifs ;
    ——car déjà les Juifs s'étaient mis d'accord :
    ——si quelqu'un reconnaissait en lui le Christ,
    ——il serait exclu de la synagogue.
    (23) C'est pourquoi ses parents dirent :
    ——“Il est assez grand, interrogez-le”
    (24) Les pharisiens appelèrent une seconde fois l'homme
    ——qui avait été aveugle et lui dirent :
    ———«Donne gloire à Dieu ;
    ———nous savons, nous, que cet homme est un pécheur.»
    (25) Il répondit :
    ———«Si c'est un pécheur, je ne sais pas ;
    ———je sais une chose : j'étais aveugle, maintenant je vois.»
    (26) Ils lui dirent :
    ———«Que t'a-t-il fait ?
    ———Comment t'a-t-il ouvert les yeux ?»
    (27) Il leur répondit :
    ———«Je vous l'ai déjà dit, et vous n'avez pas entendu ;
    ———pourquoi voulez-vous l'entendre à nouveau ?
    ———Voulez-vous, vous aussi, devenir ses disciples ?»
    (28) Ils l'insultèrent et dirent :
    ———«C'est toi qui es disciple de celui-là ;
    ———nous, nous sommes disciples de Moïse.
    (29) Nous, nous savons que Dieu a parlé à Moïse ;
    ———mais celui-ci, nous ne savons d'où il est.»
    (30) L'homme leur répondit :
    ———«Voilà bien ce qui est étonnant,
    ———que vous, vous ne sachiez pas d'où il est,
    ———alors qu'il m'a ouvert les yeux !
    (31) Nous savons que Dieu n'entend pas les pécheurs ;
    ———mais si quelqu'un honore Dieu et fait sa volonté, celui-là, il l'entend.
    (32) Jamais encore on n'a entendu dire
    ———que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle-né.
    (33) Si celui-ci n'était pas issu de Dieu, il ne pourrait rien faire.
    (34) Ils lui répondirent :
    ———«Toi, tu es né tout entier dans le péché,
    ———et c'est toi qui nous instruis ! Et ils le chassèrent dehors.»
    (35) Jésus entendit dire qu'ils l'avaient chassé dehors.
    ——Il le trouva et lui dit :
    ———«Toi, mets-tu ta foi dans le Fils de l'homme ?»
    (36) Il répondit :
    ———«Qui est-il, Seigneur, pour que je mette ma foi en lui ?»
    (37) Jésus lui dit :
    ———«Tu l'as vu; celui qui parle avec toi, c'est lui.»
    (38) Alors il dit :
    ———«Je crois, Seigneur.»
    ——Et il se prosterna devant lui.
    (39) Et Jésus dit :
    ———«Moi, je suis venu dans ce monde pour un jugement :
    ———afin que ceux qui ne voient pas voient,
    ———et que ceux qui voient deviennent aveugles.»
    (40) Après avoir entendu cela, quelques pharisiens
    ——qui étaient avec lui lui dirent :
    ———«Nous aussi, nous sommes aveugles ?»
    (41) Jésus leur répondit :
    ———«Si vous étiez aveugles, vous n'auriez pas de péché.
    ———Mais maintenant vous dites : “Nous voyons” ;
    ———aussi votre péché demeure.».


    Jean 9,1-41 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    Pour écouter la lecture de ce chapiitre
    dans la traduction en français fondamental (Parole de Vie)
    > cliquer ici <


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.
    D'ores et déjà, lire la note suivante :
    TUPHLOS, TUPHLOÔ par Dominique Hernandez
    La lumière du monde par Jean-Pierre Sternberger
  • Marc 2,1-12, “Un vrai capharnaüm !”

    066a5af8522cd068e5edae5cd7e7b700.jpg

    (Descente du paralysé par le toit, Gravure de Mattheus MERIAN, 1630)

    (Dans ce passage où le pardon est illustré et concrétisé par un “remise debout”, Jésus rencontre pour la première fois dans l'évangile de Marc une opposition humaine en la personne des scribes qui, déjà, profèrent une accusation qui peut conduire à la mort : le blasphème)

    Evangile de Marc
    (chapitre 2, versets 1 à 12)


    (1) ... Quelques jours après, il revint à Capharnaüm.
    On apprit qu'il était à la maison,
    (2) et il se rassembla un si grand nombre de gens
    qu'il n'y avait plus de place, même devant la porte.
    Il leur disait la Parole.
    (3) On vient lui amener un paralytique porté par quatre hommes.
    (4) Comme ils ne pouvaient pas l'amener jusqu'à lui,
    à cause de la foule, ils découvrirent le toit en terrasse
    au-dessus de l'endroit
    où il se tenait et y firent une ouverture,
    par laquelle ils descendent le grabat
    où le paralytique était couché.
    (5) Voyant leur foi, Jésus dit au paralytique :
    ———«Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.»
    (6) Il y avait là quelques scribes, assis,
    qui tenaient ce raisonnement :
    (7)«Pourquoi parle-t-il ainsi ? Il blasphème.
    Qui peut pardonner les péchés, sinon un seul, Dieu ?»
    (8) Jésus connut aussitôt, par son esprit,
    les raisonnements qu'ils tenaient; il leur dit :
    ———«Pourquoi tenez-vous de tels raisonnements ?
    (9)Qu'est-ce qui est le plus facile, de dire au paralytique :
    ———“Tes péchés sont pardonnés ”, ou de dire :
    ———“Lève-toi, prends ton grabat et marche !”
    (10)Eh bien, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme
    ———a l'autorité pour pardonner les péchés sur la terre ...»
    il dit au paralytique :
    (11)«...Je te le dis, lève-toi,
    prends ton grabat et retourne chez toi.»
    (12) L'homme se leva, prit aussitôt son grabat
    et sortit devant tout le monde, de sorte que, stupéfaits,
    tous glorifiaient Dieu en disant :
    ———«Nous n'avons jamais rien vu de pareil.» ...

    Marc 2,1-12 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)

    0e13088a17f5c0bdcd35d33781b6bc19.jpg

    (Le départ du paralysé, peintre néerlandais inconnu, 1560/90)

    —oOOOo—

    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez les notes suivantes :

    BLASPHÊMEÔ,blasphémer par Jean-Pierre Sternberger

    Pardonner par Patrice Rolin

    et la proposition d'animation biblique :
    Le pardon