Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

judas

  • Judas

    Histoire_de_Judas.jpg

     

     L'association Pro-fil vous propose des commentaires et analyses de ce film qui a reçu un prix du Jury œcuménique au 65e Festival international de Berlin.

    Vous trouverez également sur ce blog plusieurs articles éclairant le personnage de Judas, dans les évangiles, ainsi que dans l'histoire de sa réception.

    Consulter notamment la note consacrée à l'évangile de Judas.

     

     

  • L'hébreu que vous parlez sans le savoir

     ———— VIENT DE PARAÎTRE ! ————

    bible,mots hébreux,langue,traduction

    Des mots de la Bible

    L'hébreu que vous parlez sans le savoir

    Les mots font voyager. Un premier ouvrage emmenait ses lecteurs du côté de la culture hellénistique et des mots grecs de la Bible ayant traversé les traductions jusqu’au français. Voici maintenant une série de mots qui nous ramènent à l’hébreu, mais aussi à toute la diversité des langues du Proche-Orient ancien. L’hébreu biblique n’est ni un point d’origine première ni un point d’arrivée ultime. Il appartient au groupe des langues sémitiques qu’il côtoie, rejoint, par lesquelles il se laisse traverser, ou qu’il retravaille. Le récit étiologique de Genèse 10 fait de ces langues l’expression d’une branche de la famille de Noé, liée à son fils Sem, dont le prénom signifie aussi…nom ! Faire d’une langue un héritage familial qu’on partage avec d’autres, et qui est transformé par chaque groupe de cette famille, c’est dire aussi combien on peut y trouver de croisements, d’inventions, de proximités et de différences entre ougaritique, araméen, akkadien, assyrien, babylonien, amorrite, arabe, phénicien, hébreu, moabite... 

    Les auteurs* de ce livre, membres de la Cellule d'Animation Biblique en région parisienne, éditent ici, en les retouchant légèrement pour l’écrit, quelques enquêtes autour de mots de la Bible que, depuis plusieurs années, ils présentent et commentent lors de brèves émissions radiophoniques sur Fréquence Protestante. Ils ont sélectionné ici une vingtaine de mots de la Bible hébraïque qui se sont déposés –parfois avec quelques détours – dans notre langage quotidien, l'hébreu que vous parlez déjà en somme...

    Au sommaire : ADAM, ALLÉLUIA, AMEN, CACHER, CANNE, CHÉRUBIN, ÉDEN, ÈVE, HOSANA, ISRAËL, JUDAS, LÉVIATHAN, MANNE, MESSIE, PHARAON, SABBAT, SAC, SHALÔM, SHOAH, et TOHU-BOHU.

    ——————————————————————————————————————
    Éditions Passiflores, juillet 2013 — www.passiflores.com
    Illustrations : Marie-Hellen Geoffroy – 179 pages, 17€.
    ————————————————————————————————————

    * Les auteurs : Alain Joly, Philippe Kabongo-Mbaya,
    Henri Persoz, Christine Renouard, Patrice Rolin
    Odile Roman-Lombard, Jean-Pierre Sternberger ;
    préambule de Corinne Lanoir

    .Couv Mots de la Bible.JPG

    —oOOOo— 

    Un premier ouvrage collectif reprenait une vingtaine de mots
    "passés" du grec dans la langue française : 

    Des mots de la Bible
    Le grec que vous parlez sans le savoir.

    logos,parole,discours,logique,principe

    (chaque mot fait l'objet d'une enluminure par Marie-Hellen Geoffroy)

    Editions Passiflores, octobre 2010 (143 pages ; 17 €uros)

  • Paul et Judas : livraison en tout genre ...

    cene1.jpg
    “... Jésus dit : «Et vérité, je vous le dis,
    l'un de vous qui mange avec moi, me livrera.»
    Attristés, ils se mirent à lui dire l'un après l'autre : «Serait-ce moi ?» ...”

    (La Cène, Philippe de Champaigne, vers 1648)

    De la double face d'un mot

    ——Le but d’une traduction étant de rendre un texte compréhensible d’une langue à une autre, les efforts d’éclaircissement sont indispensables et bienvenus. Mais il est au moins un cas où la traduction du grec en français écarte malheureusement la possibilité d’un choc de lecture des plus intéressants, stimulants, confondants du Nouveau Testament. En effet, le même verbe grec, paradidomi, est traduit tantôt par “livrer”, tantôt par “transmettre”, selon ce qui ou qui est livré ou transmis. S’il est question de Jésus, il est livré ; si le texte se réfère à l’Evangile, ce dernier est transmis...

    Lire la suite

  • Judas, un traître ?

    7510bc52bfcd5b6e3ce999d25a170036.jpg
    ———————————(Le baiser de Judas, Giotto di Bondone)
    Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Judas, Judas Iscarioth, la place accordée à ce disciple y est importante (1). Mais chacun des évangiles présente des nuances dans l'interprétation de ce personnage et de ses motivations, ils divergent même parfois quant au scénario ou aux événements racontés.
    La note qui suit ne vise pas à établir, ou rétablir, une quelconque vérité historique concernant le personnage de Judas. Comme l'évangile gnostique “selon Judas” plus tard, les évangiles du Nouveau Testament offrent déjà des relectures théologiques, et des interprétations diverses de cette figure humaine complexe.

    Lire la suite

  • Jean 18,1-12, “Le baiser de Judas”

    GiovanniCimabue. Le baiser de Judas (détail)v.1280. Fresque. Assise(judas).jpg
    Le baiser de Judas, (détail d'une fresque à Assise, Giovanni CIMABUE, v.1280)

    Evangile de Jean
    (chapitre 18, verset 1 à 12)


    (1) ... Après avoir dit cela, Jésus sortit avec ses disciples
    ——pour aller de l'autre côté de l'oued Cédron,
    ——où se trouvait un jardin dans lequel il entra,
    ——lui et ses disciples.
    (2)Judas, qui le livrait, connaissait le lieu,
    ——parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.
    (3)Judas, donc, qui avait emmené la cohorte
    ——et des gardes fournis par les grands prêtres et par les pharisiens,
    ——arrive là avec des torches, des lanternes et des armes.
    (4)Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, s'avança et leur dit :
    ————«Qui cherchez-vous ?»
    (5)Ils lui répondirent :
    ————«Jésus le Nazôréen.»
    ——Il leur dit :
    ————«C'est moi.»
    ——Judas, qui le livrait, se tenait avec eux.
    (6)Lorsqu'il leur dit : “C'est moi”,
    ——ils reculèrent et tombèrent par terre.
    (7)Il leur demanda de nouveau :
    ————«Qui cherchez-vous ?»
    ——Et ils dirent :
    ————«Jésus le Nazôréen.»
    (8)Jésus répondit :
    ————«Je vous l'ai dit, c'est moi.
    ————Si donc c'est moi que vous cherchez,
    ————laissez-les s'en aller.»
    (9)C'était pour que s'accomplisse la parole qu'il avait dite :
    ——“Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés.”
    (10)Simon Pierre, qui avait une épée, la tira,
    ——frappa l'esclave du grand prêtre et lui trancha l'oreille droite.
    ——Le nom de l'esclave était Malchos.
    (11)Jésus dit à Pierre :
    ————«Remets ton épée dans son fourreau.
    ————La coupe que le Père m'a donnée,
    ————ne la boirai-je pas ?»
    (12)La cohorte, le tribun militaire et les gardes des Juifs
    ——s'emparèrent alors de Jésus et le lièrent. ...


    Jean 18,1-12 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    Pour écouter la lecture de ce chapiitre
    dans la traduction en français fondamental (Parole de Vie)
    > cliquer ici <


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.
    D'ores et déjà, lire la note suivante :
    Livraison en tout genre Dominique Hernandez
    Judas, un traître ? par Patrice Rolin