Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jésus juif

  • Le Christ "d'après nature"

    REMBRANDT et la figure du Christ

    ou des têtes de Christ d’après nature

    christ,visage,exposition,rembrant,d'après nature,figures du christ,jésus,juif,jésus juif

    Le Louvre donne à voir (jusqu'au 18 juillet 2011) un ensemble de tableaux, gravures et dessins de Rembrandt (1606-1669) - et des élèves de son école - qui va bien au-delà du plaisir de contempler un sommet de l’art pictural. Cette contemplation nous fait partager la conception très moderne de Rembrandt à propos de son personnage de prédilection : Jésus et le Christ. Rembrandt exprime dans son œuvre une théologie en rupture avec l’académisme conventionnel  des représentations habituelles du Christ, de la Vierge et des multiples histoires de la Bible.

    Ses tableaux et dessins sont les vecteurs de sa foi et il nous aide à exprimer et “visualiser” en quelque sorte notre propre foi. À regarder ses œuvres, il apparaît que pour Rembrandt l’immanence n’est pas au ciel, ni en gloire perpétuelle, mais ici-bas, dans les visages et les attitudes des humains présents dans son entourage à Amsterdam. C’est du moins ce que j’ai fortement ressenti en visitant cette exposition et en lisant l’excellent catalogue de l’exposition.

    Que ce soit Jésus rencontrant les pèlerins d’Emmaüs en chemin ou au cours du repas, Jésus chez Marthe et Marie, ou l’incrédulité de Thomas, les visages et les attitudes des personnages sont empreints d’une humanité transcendée par l’incroyable pensée de Jésus.

    Au sommet de l’exposition on peut admirer des “têtes du Christ, d’après nature”. «Comment est-il possible de peindre un portrait du Christ d’après nature ?» se demandait un marchand en 1834 lorsque fut publié pour la première fois l’inventaire dressé presque deux siècles plus tôt qui avait permis à Rembrandt d’éviter la faillite. Ces tableaux ont été peints à partir de modèles vivants dont il a scruté tous les recoins de l’âme. Les portraits expriment plus l’écoute et l’interrogation que la certitude, l’étonnement à la frontière de l’hébétude, la douceur de l’attention aux autres plutôt que la compassion, la présence réelle plutôt que l’inaccessible.

    Le fameux clair-obscur permet à Rembrandt, proche du milieu calviniste d’Amsterdam, de nous transmettre une puissante réflexion, inspirée par la Bible, pour aujourd’hui.

    Alain BRIGODIOT

    —oOOOo—

    Pendant quelques jours encore,
    regarder une émission de Présence Protestante
    qui traite (entre autre) du sujet de cette note
    en cliquant ici.
    christ,visage,exposition,rembrant,d'après nature,figures du christ,jésus,juif,jésus juif

    En lien avec cette note,
    on pourra lire trois articles d'Henri Persoz :

    Jésus était-il Dieu ?

    Quel Messie était Jésus ?

    Qui es-tu Fils de l'homme ?