Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jésus - Page 5

  • Jean 3,1-21 "Nicodème et Jésus"


    nicodème,jésus,vérité,naître d'en-haut,pharisien

    (Nicodème et Jésus, Rembrandt)

    Evangile  de  Jean 
    (chapitre 3, verset 1 à 21)

    (1) Or il y avait parmi les pharisiens un chef des Juifs 
    —-du nom de Nicodème ; 
    (2) celui-ci vint le trouver de nuit et lui dit : 
    —-«Rabbi, 
    —-nous savons que tu es un maître venu de la part de Dieu ; 
    —-car personne ne peut produire les signes que, 
    —-toi, tu produis, si Dieu n'est avec lui.» 
    (3) Jésus lui répondit : 
    —-«Amen, amen, je te le dis, 
    —-si quelqu'un ne naît pas de nouveau, 
    —-il ne peut voir le règne de Dieu.»
    (4) Nicodème lui demanda : 
    —-«Comment un homme peut-il naître, 
    —-quand il est vieux ? 
    —-Peut-il entrer une seconde fois 
    —-dans le ventre de sa mère pour naître ?» 
    (5) Jésus lui répondit : 
    —-«Amen, amen, je te le dis, 
    —-si quelqu'un ne naît pas d'eau et d'Esprit, 
    —-il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 
    (6) Ce qui est né de la chair est chair, 
    —-et ce qui est né de l'Esprit est esprit. 
    (7) Ne t'étonne pas que je t'aie dit : 
    —-“Il faut que vous naissiez de nouveau – d'en haut.” 
    (8) Le vent souffle où il veut ; tu l'entends, 
    —-mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. 
    —-Il en est ainsi de quiconque est né de l'Esprit.»
    (9) Nicodème reprit : 
    —-«Comment cela peut-il advenir ?» 
    (10) Jésus lui répondit : 
    —-«C'est toi qui es maître en Israël, 
    —-et tu ne sais pas cela !
    (11) Amen, amen, je te le dis, 
    —-nous disons ce que nous savons, 
    —-et nous témoignons de ce que nous avons vu ; 
    —-et vous ne recevez pas notre témoignage. 
    (12) Si vous ne croyez pas 
    —-alors que je vous ai parlé des choses terrestres, 
    —-comment croirez-vous si je vous parle des choses célestes ? 
    (13) Personne n'est monté au ciel, 
    —-sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme.
    (14) Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, 
    —-il faut, de même, que le Fils de l'homme soit élevé, 
    (15) pour que quiconque croit ait en lui la vie éternelle. 
    (16) Car Dieu a tant aimé le monde 
    —-qu'il a donné son Fils unique, 
    —-pour que quiconque met sa foi en lui ne se perde pas, 
    —-mais ait la vie éternelle. 
    (17) Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde 
    —-pour juger le monde, 
    —-mais pour que par lui le monde soit sauvé. 
    (18) Celui qui met sa foi en lui n'est pas jugé ; 
    —-mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, 
    —-parce qu'il n'a pas mis sa foi dans le nom du Fils unique de Dieu. 
    (19) Et voici le jugement : la lumière est venue dans le monde, 
    —-et les humains ont aimé les ténèbres plus que la lumière, 
    —-parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 
    (20) Car quiconque pratique le mal déteste la lumière ; 
    —-celui-là ne vient pas à la lumière, 
    —-de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ; 
    (21) mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, 
    —-pour qu'il soit manifeste 
    —-que ses œuvres ont été accomplies en Dieu.»


    Jean 3,1-21 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    Pour écouter la lecture de ce chapiitre
    dans la traduction en français fondamental (Parole de Vie)
    > cliquer ici < 


    —oOOOo—
    En lien avec cet article, lire la note suivante :
     Nicodème par Christine Prieto

     Nicodème ou la promesse d'une reconnaissance mutuelle
     par Jean-Pierre Sternberger

     

    nicodème,jésus,vérité,naître d'en-haut,pharisien


  • Luc 10,25-37, “Qui est mon prochain ?”

    822bdccdb9fb53a83ddbd70c3f5ec89e.jpg
    Le bon Samaritain, Van Gogh, mai 1890


    (Le titre traditionnel de la parabole par laquelle Jésus répond à son interlocuteur est “Le bon Samaritain”. Pour mieux la comprendre et l'apprécier, il faut savoir qu'à l'époque de Jésus, les Juifs de Judée méprisaient les Samaritains, considérant que ceux-ci s'étaient éloignés de la foi authentique telle qu'il l'a comprenaient)

    Evangile de Luc
    (chapitre 10, versets 25 à 37)


    (25) ... Un spécialiste de la loi se leva
    et dit à Jésus, pour le mettre à l'épreuve :
    ——«Maître, que dois-je faire
    ——pour hériter la vie éternelle ?»
    (26) Jésus lui dit :
    ——«Qu'est-il écrit dans la Loi ?
    ——Comment lis-tu ?»
    (27) Il répondit :
    ——«Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
    ——de tout ton cœur, de toute ton âme,
    ——de toute ta force et de toute ton intelligence,
    ——et ton prochain, comme toi-même.
    »

    (28) Jésus lui dit :
    ——«Tu as bien répondu ;
    ——fais cela, et tu vivras.»
    (29) Mais lui voulut se justifier et dit à Jésus :
    ——«Et qui est mon prochain ?»
    (30) Jésus reprit :
    ——«Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho.
    ——Il tomba aux mains de bandits qui le dépouillèrent,
    ——le rouèrent de coups et s'en allèrent
    ——en le laissant à demi-mort.
    (31) Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (32) Un lévite arriva de même à cet endroit ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (33) Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui
    ——et fut ému lorsqu'il le vit.
    (34) Il s'approcha et banda ses plaies, en y versant de l'huile
    ——et du vin ; puis il le plaça sur sa propre monture,
    ——le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui.
    (35) Le lendemain, il sortit deux deniers,
    ——les donna à l'hôtelier et dit :
    ——“Prends soin de lui,
    ——et ce que tu dépenseras en plus,
    ——je te le paierai moi-même à mon retour.”
    (36) Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui
    ——qui était tombé aux mains des bandits ?»
    (37) Il répondit :
    ——«C'est celui qui a montré de la compassion envers lui.»
    Jésus lui dit :
    ——«Va, et toi aussi, fais de même.» ...


    Luc 10,25-37 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    ODOS, le chemin, par Dominique Hernandez

  • Luc 2,1-21, “La naissance de Jésus”

    lotto_adoration_des_bergers.jpg

    (L'adoration des bergers, Lorenzo LOTTO 1480-1556)

    ——Dans le Nouveau Testament, seuls les évangiles de Matthieu et Luc proposent un récit de la naissance de Jésus. Ces deux récits présentent des différences importantes qui tiennent aux intentions théologiques de chacun des évangélistes. Luc met en avant les bergers, des gens humbles qui reçoivent les premiers de la part de Dieu et par l'entremise des anges l'annonce de la Bonne Nouvelle.
    ——A leur tour, les bergers prennent le relais des anges pour l'annonce de l'évangile...


    Evangile de Luc
    (chapitre 2, versets 1 à 21)


    (1) ... En ces jours-là parut un décret de César Auguste,
    ——en vue du recensement de toute la terre habitée.
    (2) Ce premier recensement eut lieu
    ——pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
    (3) Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville.
    (4) Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth,
    ——pour se rendre en Judée, dans la ville de David appelée Bethléem,
    ——parce qu'il était de la maison et de la famille de David,
    (5) afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.
    (6) Pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait accoucher arriva,
    (7) et elle mit au monde son fils premier-né.
    ——Elle l'emmaillota et l'installa dans une mangeoire,
    ——parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle.
    (8) Il y avait, dans cette même région, des bergers
    ——qui passaient dans les champs les veilles de la nuit
    ——pour garder leurs troupeaux.
    (9) L'ange du Seigneur survint devant eux,
    ——et la gloire du Seigneur se mit à briller tout autour d'eux.
    ——Ils eurent très peur.
    (10) Mais l'ange leur dit :
    ————«N'ayez pas peur,
    ————car je vous annonce la bonne nouvelle d'une grande joie
    ————qui sera pour tout le peuple :
    (11) ——aujourd'hui, dans la ville de David,
    ————il vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.
    (12) ——Et ceci sera pour vous un signe :
    ————vous trouverez un nouveau-né emmailloté
    ——et couché dans une mangeoire.»
    (13) Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste,
    ——qui louait Dieu et disait :
    (14) ——«Gloire à Dieu dans les lieux très hauts,
    ————et, sur la terre, paix parmi les humains en qui il prend plaisir !»

    Alessandro Botticelli - Mystic Nativity.JPG
    (Nativité mystique, Alessandro BOTTICELLI 1501)

    (15) Lorsque les anges se furent éloignés d'eux vers le ciel,
    ——les bergers se dirent les uns aux autres :
    ————«Allons donc jusqu'à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé,
    ————ce que le Seigneur nous a fait connaître.»
    (16) Ils s'y rendirent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph,
    ——et le nouveau-né couché dans la mangeoire.
    (17) Après l'avoir vu,
    ——ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.
    (18) Tous ceux qui les entendirent s'étonnèrent de ce que disaient les bergers.
    (19) Marie retenait toutes ces choses et y réfléchissait.
    (20) Quant aux bergers, ils s'en retournèrent en glorifiant et louant Dieu
    ——pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu,
    ——conformément à ce qui leur avait été dit.
    (21) Quand huit jours furent accomplis,
    ——il fut circoncis et on lui donna le nom de Jésus,
    ——celui que l'ange avait indiqué avant sa conception. ...

    Luc 2,25-1-21 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    • Croyez-vous aux anges ?, par Jean-Pierre Sternberger


     

  • Marc 9,30-37, “Si quelqu'un veut être le premier ...”

    06b6552472bfaf7d1f9a89079e5a8c08.jpg

    Outrages à Jésus Roi (détail), Arcabas

    (Dans l'évangile de Marc, le bref passage ci-dessous rapporte une deuxième annonce de sa Passion par Jésus, il l'annoncera encore une troisième fois aux disciples qui soit ne comprennent, soit comprennent de travers)

    Evangile de Marc
    (chapitre 9, versets 30 à 37)


    (30) ... Partis de là, ils traversaient la Galilée,
    ---—et Jésus ne voulait pas qu'on le sache.
    (31) Car il instruisait ses disciples et leur disait :
    ——«Le Fils de l'homme est sur le point
    ——
    d'être livré aux humains ;
    ——
    ils le tueront,
    ——
    et, trois jours après sa mort,
    ——
    il se relèvera.»
    (32) Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole,
    ---—et ils avaient peur de l'interroger.
    (33) Ils arrivèrent à Capharnaüm.
    ---—Lorsqu'il fut à la maison,
    ---—il se mit à leur demander :
    ——
    «A propos de quoi raisonniez-vous en chemin ?»
    (34) Mais eux gardaient le silence, car, en chemin,
    ---—ils avaient discuté pour savoir qui était le plus grand.
    (35) Alors il s'assit, appela les Douze et leur dit :
    ——
    «Si quelqu'un veut être le premier,
    ——
    qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous.»
    (36) Il prit un enfant, le plaça au milieu d'eux et,
    ---—après l'avoir pris dans ses bras, il leur dit :
    (37)
    «Quiconque accueille en mon nom un enfant,
    ——
    comme celui-ci, m'accueille moi-même ;
    ——
    et quiconque m'accueille,
    ——
    ce n'est pas moi qu'il accueille,
    ——
    mais celui qui m'a envoyé.» ...

    Marc 9,30-37 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    ODOS, le chemin, par Dominique Hernandez
    Qui es-tu, Fils de l'Homme ? par Henri Persoz
  • Matthieu 2, “Hérode, les mages et Jésus”

    rois+mages.jpg
    (L'adoration des mages, Andrea MANTEGNA vers 1500)

    Ce chapitre contient des épisodes de l'enfance de Jésus qui sont propres à Matthieu ; ils différent des récits de la naissance et de l'enfance de Jésus racontés par l'évangéliste Luc. On notera l'importance que Matthieu accorde à présenter ces épisodes comme l'accomplissement de paroles des prophètes

    Evangile de Matthieu
    (chapitre 2)


    (1) ... Après la naissance de Jésus, à Bethléem de Judée,
    aux jours du roi Hérode, des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem
    (2) et dirent : «Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?
    Car nous avons vu son étoile en Orient,
    et nous sommes venus nous prosterner devant lui.»
    (3) A cette nouvelle, le roi Hérode fut troublé, et tout Jérusalem avec lui.
    (4) Il rassembla tous les grands prêtres et les scribes du peuple
    pour leur demander où devait naître le Christ.
    (5) Ils lui dirent : «A Bethléem de Judée,
    car voici ce qui a été écrit par l'entremise du prophète :

    (6) “Et toi, Bethléem, terre de Juda,
    tu n'es certainement pas la moins importante
    dans l'assemblée des gouverneurs de Juda;
    car de toi sortira un dirigeant
    qui fera paître Israël, mon peuple.
    ”»
    —————————————[Michée 5,1 & 2 Samuel 5,2]

    (7) Alors Hérode fit appeler en secret les mages
    et se fit préciser par eux l'époque de l'apparition de l'étoile.
    (8) Puis il les envoya à Bethléem en disant :
    «Allez prendre des informations précises sur l'enfant ;
    quand vous l'aurez trouvé, faites-le-moi savoir,
    afin que moi aussi je vienne me prosterner devant lui.»
    (9) Après avoir entendu le roi, ils partirent.
    Or l'étoile qu'ils avaient vue en Orient les précédait ;
    arrivée au-dessus du lieu où était l'enfant, elle s'arrêta.
    (10) A la vue de l'étoile, ils éprouvèrent une très grande joie.
    (11) Ils entrèrent dans la maison, virent l'enfant avec Marie, sa mère,
    et tombèrent à ses pieds pour se prosterner devant lui ;
    ils ouvrirent ensuite leurs trésors
    et lui offrirent en présent de l'or, de l'encens et de la myrrhe.
    (12) Puis, divinement avertis en rêve de ne pas retourner chez Hérode,
    ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

    (13) Après leur départ, l'ange du Seigneur apparut en rêve à Joseph et dit :
    «Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, fuis en Egypte
    et restes-y jusqu'à nouvel ordre ;
    car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire disparaître.»
    (14) Joseph se leva, prit de nuit l'enfant et sa mère, se retira en Egypte
    (15) et y resta jusqu'à la mort d'Hérode.
    Cela arriva afin que s'accomplisse
    ce que le Seigneur avait dit par l'entremise du prophète :

    D'Egypte j'ai appelé mon fils.———[Osée 11,1]

    (16) Quand Hérode se vit joué par les mages, sa fureur fut extrême ;
    il fit supprimer tous les enfants de deux ans et au-dessous
    qui étaient à Bethléem et dans son territoire,
    d'après l'époque qu'il s'était fait préciser par les mages.
    (17) Alors s'accomplit ce qui avait été dit
    par l'entremise du prophète Jérémie :

    (18) “Une voix s'est fait entendre à Rama,
    des pleurs et beaucoup de lamentations :
    c'est Rachel qui pleure ses enfants ;
    elle n'a pas voulu être consolée,
    parce qu'ils ne sont plus.
    ———[Jérémie 31,15]

    (19) Après la mort d'Hérode,
    l'ange du Seigneur apparut en rêve à Joseph, en Egypte,
    (20) et dit :
    «Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et retourne dans le pays d'Israël,
    car ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant sont morts.»
    (21) Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère et rentra au pays d'Israël.
    (22) Mais quand il apprit qu'Archélaüs
    était devenu roi de Judée à la place d'Hérode, son père,
    il eut peur de s'y rendre ; divinement averti en rêve, il se retira en Galilée
    (23) et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth,
    afin que s'accomplisse ce qui avait été dit par l'entremise des prophètes :

    Il sera appelé Nazôréen.”... ———[?]
    Matthieu 2 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    En lien avec le roi Hérode, on lira la note suivante :
    • Découverte du tombeau d'Hérode ?