Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jésus - Page 4

  • Qu’y avait-il entre Jésus et Marie-Madeleine ?

    —-Disciple ou compagne ? Amante ou servante ? L’actualité cinématographique et littéraire récente a présenté des portraits de Marie-Madeleine bien plus précis et détaillés que ceux des textes bibliques, nourrissant un attrait qui ne se satisfait pas des rares données évangéliques.
    —-Au petit nombre d’éléments bibliques disponibles, s’ajoute un certain flou quant à l’identité et au rôle de cette femme dont la fascination sur l’imaginaire ne faiblit pas au cours des siècles.

    Lire la suite

  • Judas, un traître ?

    7510bc52bfcd5b6e3ce999d25a170036.jpg
    ———————————(Le baiser de Judas, Giotto di Bondone)
    Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Judas, Judas Iscarioth, la place accordée à ce disciple y est importante (1). Mais chacun des évangiles présente des nuances dans l'interprétation de ce personnage et de ses motivations, ils divergent même parfois quant au scénario ou aux événements racontés.
    La note qui suit ne vise pas à établir, ou rétablir, une quelconque vérité historique concernant le personnage de Judas. Comme l'évangile gnostique “selon Judas” plus tard, les évangiles du Nouveau Testament offrent déjà des relectures théologiques, et des interprétations diverses de cette figure humaine complexe.

    Lire la suite

  • Jean 18,1-12, “Le baiser de Judas”

    GiovanniCimabue. Le baiser de Judas (détail)v.1280. Fresque. Assise(judas).jpg
    Le baiser de Judas, (détail d'une fresque à Assise, Giovanni CIMABUE, v.1280)

    Evangile de Jean
    (chapitre 18, verset 1 à 12)


    (1) ... Après avoir dit cela, Jésus sortit avec ses disciples
    ——pour aller de l'autre côté de l'oued Cédron,
    ——où se trouvait un jardin dans lequel il entra,
    ——lui et ses disciples.
    (2)Judas, qui le livrait, connaissait le lieu,
    ——parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.
    (3)Judas, donc, qui avait emmené la cohorte
    ——et des gardes fournis par les grands prêtres et par les pharisiens,
    ——arrive là avec des torches, des lanternes et des armes.
    (4)Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, s'avança et leur dit :
    ————«Qui cherchez-vous ?»
    (5)Ils lui répondirent :
    ————«Jésus le Nazôréen.»
    ——Il leur dit :
    ————«C'est moi.»
    ——Judas, qui le livrait, se tenait avec eux.
    (6)Lorsqu'il leur dit : “C'est moi”,
    ——ils reculèrent et tombèrent par terre.
    (7)Il leur demanda de nouveau :
    ————«Qui cherchez-vous ?»
    ——Et ils dirent :
    ————«Jésus le Nazôréen.»
    (8)Jésus répondit :
    ————«Je vous l'ai dit, c'est moi.
    ————Si donc c'est moi que vous cherchez,
    ————laissez-les s'en aller.»
    (9)C'était pour que s'accomplisse la parole qu'il avait dite :
    ——“Je n'ai perdu aucun de ceux que tu m'as donnés.”
    (10)Simon Pierre, qui avait une épée, la tira,
    ——frappa l'esclave du grand prêtre et lui trancha l'oreille droite.
    ——Le nom de l'esclave était Malchos.
    (11)Jésus dit à Pierre :
    ————«Remets ton épée dans son fourreau.
    ————La coupe que le Père m'a donnée,
    ————ne la boirai-je pas ?»
    (12)La cohorte, le tribun militaire et les gardes des Juifs
    ——s'emparèrent alors de Jésus et le lièrent. ...


    Jean 18,1-12 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    Pour écouter la lecture de ce chapiitre
    dans la traduction en français fondamental (Parole de Vie)
    > cliquer ici <


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.
    D'ores et déjà, lire la note suivante :
    Livraison en tout genre Dominique Hernandez
    Judas, un traître ? par Patrice Rolin

  • Jean 7,53—8,11 “La femme adultère”

    (Ce passage ne semble pas avoir primitivement appartenu à l'évangile de Jean. Il manque dans certains manuscrits, est placé ailleurs dans d'autres, et présente de nombreuses variantes. Il n'en est pas moins unanimement reçu comme canonique)

    Evangile de Jean
    (chapitre 7, verset 53 à chapitre 8, verset 11)


    7(53) ... Et chacun s'en alla chez soi.
    8(1) Jésus se rendit au mont des Oliviers.
    (2) Mais dès le matin, il retourna au temple,
    —-et tout le peuple vint à lui.
    —-S'étant assis, il les instruisait.
    (3) Alors les scribes et les pharisiens amènent une femme
    —-surprise en adultère, la placent au milieu
    (4) et lui disent :
    ———«Maître, cette femme a été surprise
    ——— en flagrant délit d'adultère.»
    (5)——Moïse, dans la loi,
    ———nous a ordonné de lapider de telles femmes :
    ———toi donc, que dis-tu ?»
    (6) Ils disaient cela pour le mettre à l'épreuve,
    —-afin de pouvoir l'accuser. ...

    medium_Femme_20adult_E8re-big.jpg

    (Jésus et la femme adultère, d'après Nicolas Poussin)


    —-... Mais Jésus se baissa
    —-et se mit à écrire avec le doigt sur la terre.
    (7) Comme ils continuaient à l'interroger,
    —-il se redressa et leur dit :
    ———«Que celui de vous qui est sans péché
    ———lui jette le premier une pierre !»
    (8) De nouveau il se baissa et se mit à écrire sur la terre.
    (9) Quand ils entendirent cela, ils se retirèrent un à un,
    —-à commencer par les plus âgés.
    —-Et il resta seul avec la femme qui était là, au milieu.
    (10) Alors Jésus se redressa et lui dit :
    ———«Eh bien, femme, où sont-ils passés ?
    ———Personne ne t'a donc condamnée ?»
    (11) Elle répondit :
    ———«Personne, Seigneur.»
    —-Jésus dit :
    ———«Moi non plus, je ne te condamne pas ;
    ———va, et désormais ne pèche plus.» ...


    Jean 7,53—8,11 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    sont déjà mises en ligne :

    Je suis une femme sans nom ...
    et
    NOMOS, loi par Odile Bertrand
  • Jean 3,1-21 "Nicodème et Jésus"


    nicodème,jésus,vérité,naître d'en-haut,pharisien

    (Nicodème et Jésus, Rembrandt)

    Evangile  de  Jean 
    (chapitre 3, verset 1 à 21)

    (1) Or il y avait parmi les pharisiens un chef des Juifs 
    —-du nom de Nicodème ; 
    (2) celui-ci vint le trouver de nuit et lui dit : 
    —-«Rabbi, 
    —-nous savons que tu es un maître venu de la part de Dieu ; 
    —-car personne ne peut produire les signes que, 
    —-toi, tu produis, si Dieu n'est avec lui.» 
    (3) Jésus lui répondit : 
    —-«Amen, amen, je te le dis, 
    —-si quelqu'un ne naît pas de nouveau, 
    —-il ne peut voir le règne de Dieu.»
    (4) Nicodème lui demanda : 
    —-«Comment un homme peut-il naître, 
    —-quand il est vieux ? 
    —-Peut-il entrer une seconde fois 
    —-dans le ventre de sa mère pour naître ?» 
    (5) Jésus lui répondit : 
    —-«Amen, amen, je te le dis, 
    —-si quelqu'un ne naît pas d'eau et d'Esprit, 
    —-il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. 
    (6) Ce qui est né de la chair est chair, 
    —-et ce qui est né de l'Esprit est esprit. 
    (7) Ne t'étonne pas que je t'aie dit : 
    —-“Il faut que vous naissiez de nouveau – d'en haut.” 
    (8) Le vent souffle où il veut ; tu l'entends, 
    —-mais tu ne sais pas d'où il vient ni où il va. 
    —-Il en est ainsi de quiconque est né de l'Esprit.»
    (9) Nicodème reprit : 
    —-«Comment cela peut-il advenir ?» 
    (10) Jésus lui répondit : 
    —-«C'est toi qui es maître en Israël, 
    —-et tu ne sais pas cela !
    (11) Amen, amen, je te le dis, 
    —-nous disons ce que nous savons, 
    —-et nous témoignons de ce que nous avons vu ; 
    —-et vous ne recevez pas notre témoignage. 
    (12) Si vous ne croyez pas 
    —-alors que je vous ai parlé des choses terrestres, 
    —-comment croirez-vous si je vous parle des choses célestes ? 
    (13) Personne n'est monté au ciel, 
    —-sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l'homme.
    (14) Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, 
    —-il faut, de même, que le Fils de l'homme soit élevé, 
    (15) pour que quiconque croit ait en lui la vie éternelle. 
    (16) Car Dieu a tant aimé le monde 
    —-qu'il a donné son Fils unique, 
    —-pour que quiconque met sa foi en lui ne se perde pas, 
    —-mais ait la vie éternelle. 
    (17) Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde 
    —-pour juger le monde, 
    —-mais pour que par lui le monde soit sauvé. 
    (18) Celui qui met sa foi en lui n'est pas jugé ; 
    —-mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, 
    —-parce qu'il n'a pas mis sa foi dans le nom du Fils unique de Dieu. 
    (19) Et voici le jugement : la lumière est venue dans le monde, 
    —-et les humains ont aimé les ténèbres plus que la lumière, 
    —-parce que leurs œuvres étaient mauvaises. 
    (20) Car quiconque pratique le mal déteste la lumière ; 
    —-celui-là ne vient pas à la lumière, 
    —-de peur que ses œuvres ne soient dévoilées ; 
    (21) mais celui qui fait la vérité vient à la lumière, 
    —-pour qu'il soit manifeste 
    —-que ses œuvres ont été accomplies en Dieu.»


    Jean 3,1-21 (traduction adaptée de la Nouvelle Bible Segond
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    Pour écouter la lecture de ce chapiitre
    dans la traduction en français fondamental (Parole de Vie)
    > cliquer ici < 


    —oOOOo—
    En lien avec cet article, lire la note suivante :
     Nicodème par Christine Prieto

     Nicodème ou la promesse d'une reconnaissance mutuelle
     par Jean-Pierre Sternberger

     

    nicodème,jésus,vérité,naître d'en-haut,pharisien


  • Luc 10,25-37, “Qui est mon prochain ?”

    822bdccdb9fb53a83ddbd70c3f5ec89e.jpg
    Le bon Samaritain, Van Gogh, mai 1890


    (Le titre traditionnel de la parabole par laquelle Jésus répond à son interlocuteur est “Le bon Samaritain”. Pour mieux la comprendre et l'apprécier, il faut savoir qu'à l'époque de Jésus, les Juifs de Judée méprisaient les Samaritains, considérant que ceux-ci s'étaient éloignés de la foi authentique telle qu'il l'a comprenaient)

    Evangile de Luc
    (chapitre 10, versets 25 à 37)


    (25) ... Un spécialiste de la loi se leva
    et dit à Jésus, pour le mettre à l'épreuve :
    ——«Maître, que dois-je faire
    ——pour hériter la vie éternelle ?»
    (26) Jésus lui dit :
    ——«Qu'est-il écrit dans la Loi ?
    ——Comment lis-tu ?»
    (27) Il répondit :
    ——«Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
    ——de tout ton cœur, de toute ton âme,
    ——de toute ta force et de toute ton intelligence,
    ——et ton prochain, comme toi-même.
    »

    (28) Jésus lui dit :
    ——«Tu as bien répondu ;
    ——fais cela, et tu vivras.»
    (29) Mais lui voulut se justifier et dit à Jésus :
    ——«Et qui est mon prochain ?»
    (30) Jésus reprit :
    ——«Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho.
    ——Il tomba aux mains de bandits qui le dépouillèrent,
    ——le rouèrent de coups et s'en allèrent
    ——en le laissant à demi-mort.
    (31) Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (32) Un lévite arriva de même à cet endroit ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (33) Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui
    ——et fut ému lorsqu'il le vit.
    (34) Il s'approcha et banda ses plaies, en y versant de l'huile
    ——et du vin ; puis il le plaça sur sa propre monture,
    ——le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui.
    (35) Le lendemain, il sortit deux deniers,
    ——les donna à l'hôtelier et dit :
    ——“Prends soin de lui,
    ——et ce que tu dépenseras en plus,
    ——je te le paierai moi-même à mon retour.”
    (36) Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui
    ——qui était tombé aux mains des bandits ?»
    (37) Il répondit :
    ——«C'est celui qui a montré de la compassion envers lui.»
    Jésus lui dit :
    ——«Va, et toi aussi, fais de même.» ...


    Luc 10,25-37 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    ODOS, le chemin, par Dominique Hernandez

  • Luc 2,1-21, “La naissance de Jésus”

    lotto_adoration_des_bergers.jpg

    (L'adoration des bergers, Lorenzo LOTTO 1480-1556)

    ——Dans le Nouveau Testament, seuls les évangiles de Matthieu et Luc proposent un récit de la naissance de Jésus. Ces deux récits présentent des différences importantes qui tiennent aux intentions théologiques de chacun des évangélistes. Luc met en avant les bergers, des gens humbles qui reçoivent les premiers de la part de Dieu et par l'entremise des anges l'annonce de la Bonne Nouvelle.
    ——A leur tour, les bergers prennent le relais des anges pour l'annonce de l'évangile...


    Evangile de Luc
    (chapitre 2, versets 1 à 21)


    (1) ... En ces jours-là parut un décret de César Auguste,
    ——en vue du recensement de toute la terre habitée.
    (2) Ce premier recensement eut lieu
    ——pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
    (3) Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville.
    (4) Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth,
    ——pour se rendre en Judée, dans la ville de David appelée Bethléem,
    ——parce qu'il était de la maison et de la famille de David,
    (5) afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.
    (6) Pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait accoucher arriva,
    (7) et elle mit au monde son fils premier-né.
    ——Elle l'emmaillota et l'installa dans une mangeoire,
    ——parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle.
    (8) Il y avait, dans cette même région, des bergers
    ——qui passaient dans les champs les veilles de la nuit
    ——pour garder leurs troupeaux.
    (9) L'ange du Seigneur survint devant eux,
    ——et la gloire du Seigneur se mit à briller tout autour d'eux.
    ——Ils eurent très peur.
    (10) Mais l'ange leur dit :
    ————«N'ayez pas peur,
    ————car je vous annonce la bonne nouvelle d'une grande joie
    ————qui sera pour tout le peuple :
    (11) ——aujourd'hui, dans la ville de David,
    ————il vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.
    (12) ——Et ceci sera pour vous un signe :
    ————vous trouverez un nouveau-né emmailloté
    ——et couché dans une mangeoire.»
    (13) Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste,
    ——qui louait Dieu et disait :
    (14) ——«Gloire à Dieu dans les lieux très hauts,
    ————et, sur la terre, paix parmi les humains en qui il prend plaisir !»

    Alessandro Botticelli - Mystic Nativity.JPG
    (Nativité mystique, Alessandro BOTTICELLI 1501)

    (15) Lorsque les anges se furent éloignés d'eux vers le ciel,
    ——les bergers se dirent les uns aux autres :
    ————«Allons donc jusqu'à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé,
    ————ce que le Seigneur nous a fait connaître.»
    (16) Ils s'y rendirent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph,
    ——et le nouveau-né couché dans la mangeoire.
    (17) Après l'avoir vu,
    ——ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.
    (18) Tous ceux qui les entendirent s'étonnèrent de ce que disaient les bergers.
    (19) Marie retenait toutes ces choses et y réfléchissait.
    (20) Quant aux bergers, ils s'en retournèrent en glorifiant et louant Dieu
    ——pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu,
    ——conformément à ce qui leur avait été dit.
    (21) Quand huit jours furent accomplis,
    ——il fut circoncis et on lui donna le nom de Jésus,
    ——celui que l'ange avait indiqué avant sa conception. ...

    Luc 2,25-1-21 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    • Croyez-vous aux anges ?, par Jean-Pierre Sternberger