Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jésus - Page 4

  • La voix crie-t-elle dans le désert ?

    Où l'on voit que l'emplacement d'un signe de ponctuation peut changer complètement le sens d'une phrase et, par contrecoup, influencer la destinée d'un homme ...

    Pieter_Bruegel_l_Ancien._La_Predication_de_saint_Jean-Baptiste._vers_1566._Szepmuveseti_Muzeum_Budapest_Hongrie._jpeg.jpg

    (La Prédication de saint Jean-Baptiste, Pieter Bruegel l'Ancien, vers 1566)

    Lire la suite

  • STAUROS, la croix

    Chagall(Croix).jpg

    ——————————(La crucifixion blanche, Marc CHAGALL)

    ——Bien sûr, le mot croix peut désigner un signe formé par deux traits qui se croisent. Ce symbole est extrêmement courant. Il est présent sous d'innombrables formes, et avec différentes significations, dans de nombreuses cultures, et ceci, depuis les temps les plus anciens et jusque dans nos panneaux de signalisation routière, comme aussi dans le signe mathématiques "plus".
    ——Mais ce n'est pas de ce signe graphique dont il est question ici.
    Non, cette note évoque la croix, instrument de supplice...

    Un mot de la Bible——
    par Patrice Rolin ...

    Lire la suite

  • SUNESTHIÔ, “manger avec ...”

    Manger avec”, une expression rendue de diverses façons dans le grec biblique. Une expression dont la réalité traverse toute la Bible, quels que soient les mots utilisés pour l'exprimer. En effet, les textes bibliques rapportent de nombreux repas, des repas dans lesquels se jouent toujours des choses importantes.

    VeroneseLarge.jpg

    (Le repas chez Lévi, Véronèse 1573) ——

    Savez-vous par exemple que, dans les évangiles,
    Jésus mange beaucoup plus qu'il ne prie ?
    Dans les évangiles, il est même deux fois plus question de manger, que de prier !

    Un mot de la Bible, 
    par Patrice Rolin ...

    Lire la suite

  • Marc 13 : Une “anti-apocalypse”?

    ——L'évangile de Marc, comme ceux de Matthieu et de Luc (d')après lui, contient un chapitre dont l'inspiration apocalyptique est évidente. Mais le fait que l'évangéliste utilise un genre littéraire, son vocabulaire et ses concepts ne signifie pas forcément qu'il adhère à la prédication des groupes enthousiates à l'origine de telles traditions. C'est ce que montre la note qui suit. Cette note reprend un article d'Elian Cuvillier dans la revue Hokhma (n°62/1996). Pour profiter au mieux de cette introduction et des commentaires qui suivront dans de prochaines notes, lire Marc 13 (cliquer ici).

    Lire la suite

  • Qui était Marie-Madeleine ?

    Vanucci Le Pérugin (ca. 1500).jpg

    ——Marie-Madeleine, ou Marie de Magadala est aujourd'hui de nouveau sur le devant de la scène médiatique et commerciale. Son personnage romancé alimente d'un côté des fantasmes de révélations sulfureuses inédites sur fond de théorie du complot, et, d'un autre côté, des réactions ecclésiastiques indignées du blasphème que constitue l'évocation d'une éventuelle sexualité de Jésus, et qui prétendent rétablir la “vérité biblique”.

    Lire la suite

  • Qu’y avait-il entre Jésus et Marie-Madeleine ?

    —-Disciple ou compagne ? Amante ou servante ? L’actualité cinématographique et littéraire récente a présenté des portraits de Marie-Madeleine bien plus précis et détaillés que ceux des textes bibliques, nourrissant un attrait qui ne se satisfait pas des rares données évangéliques.
    —-Au petit nombre d’éléments bibliques disponibles, s’ajoute un certain flou quant à l’identité et au rôle de cette femme dont la fascination sur l’imaginaire ne faiblit pas au cours des siècles.

    Lire la suite

  • Judas, un traître ?

    7510bc52bfcd5b6e3ce999d25a170036.jpg
    ———————————(Le baiser de Judas, Giotto di Bondone)
    Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Judas, Judas Iscarioth, la place accordée à ce disciple y est importante (1). Mais chacun des évangiles présente des nuances dans l'interprétation de ce personnage et de ses motivations, ils divergent même parfois quant au scénario ou aux événements racontés.
    La note qui suit ne vise pas à établir, ou rétablir, une quelconque vérité historique concernant le personnage de Judas. Comme l'évangile gnostique “selon Judas” plus tard, les évangiles du Nouveau Testament offrent déjà des relectures théologiques, et des interprétations diverses de cette figure humaine complexe.

    Lire la suite