Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 6

  • Luc 15,11-32, “Un père et ses deux fils”

    (Le titre traditionnel de cette fameuse parabole de Jésus est “Le fils prodigue”, mais on pourrait aussi l'intituler “Le père qui pardonne” ou “Le fils ainé qui se fâche” ...)

    7090e5b6a36c5fea0312fe8e79dac61b.jpg
    Evangile de Luc
    (chapitre 15, versets 11 à 32)


    (11) ... Il dit encore : Un homme avait deux fils.
    (12) Le plus jeune dit à son père :
    ———«Père, donne-moi la part de fortune qui doit me revenir.»
    Le père partagea son bien entre eux.
    (13) Peu de jours après, le plus jeune fils convertit en argent
    tout ce qu'il avait et partit pour un pays lointain
    où il dilapida sa fortune en vivant dans la débauche.
    (14) Lorsqu'il eut tout dépensé,
    une grande famine survint dans ce pays,
    et il commença à manquer de tout.
    (15) Il se mit au service d'un des citoyens de ce pays,
    qui l'envoya dans ses champs pour y faire paître les cochons.
    (16) Il aurait bien désiré se rassasier des caroubes
    que mangeaient les cochons, mais personne ne lui en donnait.
    (17) Rentré en lui-même, il se dit :
    ———« Combien d'employés, chez mon père,
    ———ont du pain de reste,
    ———alors que moi, ici, je meurs de faim ?
    (18)Je vais partir, j'irai chez mon père
    ———et je lui dirai :
    ———“Père, j'ai péché contre le ciel et envers toi ;
    (19)je ne suis plus digne d'être appelé ton fils ;
    ———traite-moi comme l'un de tes employés.” »
    (20) Il partit pour rentrer chez son père.
    Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému ;
    il courut se jeter à son cou et l'embrassa.
    (21) Le fils lui dit :
    ———«Père, j'ai péché contre le ciel et envers toi,
    ———je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.»
    (22) Mais le père dit à ses esclaves :
    ———«Apportez vite la plus belle robe et mettez-la-lui ;
    ———mettez-lui une bague au doigt et des sandales aux pieds.
    (23)Amenez le veau engraissé et abattez-le.
    ———Mangeons, faisons la fête,
    (24)car mon fils que voici était mort,
    ———et il a repris vie ;
    ———il était perdu, et il a été retrouvé !»
    Et ils commencèrent à faire la fête.
    (25) Or le fils aîné était aux champs.
    Lorsqu'il revint et s'approcha de la maison,
    il entendit de la musique et des danses.
    (26) Il appela un des serviteurs
    pour lui demander ce qui se passait.
    (27) Ce dernier lui dit :
    ———«Ton frère est de retour,
    ———et parce qu'il lui a été rendu en bonne santé,
    ———ton père a abattu le veau engraissé.»
    (28) Mais il se mit en colère ; il ne voulait pas entrer.
    Son père sortit le supplier.
    (29) Alors il répondit à son père :
    ——— Il y a tant d'années
    ———que je travaille pour toi comme un esclave,
    ———jamais je n'ai désobéi à tes commandements,
    ———et jamais tu ne m'as donné un chevreau
    ———pour que je fasse la fête avec mes amis !
    (30)Mais quand ton fils que voici est arrivé,
    ———lui qui a dévoré ton bien avec des prostituées,
    ———pour lui tu as abattu le veau engraissé !»
    (31) Le père lui dit :
    ———«Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi,
    ———et tout ce qui est à moi est à toi ;
    (32)mais il fallait bien faire la fête et se réjouir,
    ———car ton frère que voici était mort, et il a repris vie ;
    ———il était perdu, et il a été retrouvé ! » ...


    Luc 15,11-32 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez les notes suivantes :
    • “La nouveauté évangélique
    • BIOS, la vie, par Dominique Hernandez

  • Luc 10,25-37, “Qui est mon prochain ?”

    822bdccdb9fb53a83ddbd70c3f5ec89e.jpg
    Le bon Samaritain, Van Gogh, mai 1890


    (Le titre traditionnel de la parabole par laquelle Jésus répond à son interlocuteur est “Le bon Samaritain”. Pour mieux la comprendre et l'apprécier, il faut savoir qu'à l'époque de Jésus, les Juifs de Judée méprisaient les Samaritains, considérant que ceux-ci s'étaient éloignés de la foi authentique telle qu'il l'a comprenaient)

    Evangile de Luc
    (chapitre 10, versets 25 à 37)


    (25) ... Un spécialiste de la loi se leva
    et dit à Jésus, pour le mettre à l'épreuve :
    ——«Maître, que dois-je faire
    ——pour hériter la vie éternelle ?»
    (26) Jésus lui dit :
    ——«Qu'est-il écrit dans la Loi ?
    ——Comment lis-tu ?»
    (27) Il répondit :
    ——«Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu,
    ——de tout ton cœur, de toute ton âme,
    ——de toute ta force et de toute ton intelligence,
    ——et ton prochain, comme toi-même.
    »

    (28) Jésus lui dit :
    ——«Tu as bien répondu ;
    ——fais cela, et tu vivras.»
    (29) Mais lui voulut se justifier et dit à Jésus :
    ——«Et qui est mon prochain ?»
    (30) Jésus reprit :
    ——«Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho.
    ——Il tomba aux mains de bandits qui le dépouillèrent,
    ——le rouèrent de coups et s'en allèrent
    ——en le laissant à demi-mort.
    (31) Par hasard, un prêtre descendait par le même chemin ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (32) Un lévite arriva de même à cet endroit ;
    ——il le vit et passa à distance.
    (33) Mais un Samaritain qui voyageait arriva près de lui
    ——et fut ému lorsqu'il le vit.
    (34) Il s'approcha et banda ses plaies, en y versant de l'huile
    ——et du vin ; puis il le plaça sur sa propre monture,
    ——le conduisit à une hôtellerie et prit soin de lui.
    (35) Le lendemain, il sortit deux deniers,
    ——les donna à l'hôtelier et dit :
    ——“Prends soin de lui,
    ——et ce que tu dépenseras en plus,
    ——je te le paierai moi-même à mon retour.”
    (36) Lequel de ces trois te semble avoir été le prochain de celui
    ——qui était tombé aux mains des bandits ?»
    (37) Il répondit :
    ——«C'est celui qui a montré de la compassion envers lui.»
    Jésus lui dit :
    ——«Va, et toi aussi, fais de même.» ...


    Luc 10,25-37 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    ODOS, le chemin, par Dominique Hernandez

  • Luc 2,1-21, “La naissance de Jésus”

    lotto_adoration_des_bergers.jpg

    (L'adoration des bergers, Lorenzo LOTTO 1480-1556)

    ——Dans le Nouveau Testament, seuls les évangiles de Matthieu et Luc proposent un récit de la naissance de Jésus. Ces deux récits présentent des différences importantes qui tiennent aux intentions théologiques de chacun des évangélistes. Luc met en avant les bergers, des gens humbles qui reçoivent les premiers de la part de Dieu et par l'entremise des anges l'annonce de la Bonne Nouvelle.
    ——A leur tour, les bergers prennent le relais des anges pour l'annonce de l'évangile...


    Evangile de Luc
    (chapitre 2, versets 1 à 21)


    (1) ... En ces jours-là parut un décret de César Auguste,
    ——en vue du recensement de toute la terre habitée.
    (2) Ce premier recensement eut lieu
    ——pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie.
    (3) Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville.
    (4) Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth,
    ——pour se rendre en Judée, dans la ville de David appelée Bethléem,
    ——parce qu'il était de la maison et de la famille de David,
    (5) afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte.
    (6) Pendant qu'ils étaient là, le temps où elle devait accoucher arriva,
    (7) et elle mit au monde son fils premier-né.
    ——Elle l'emmaillota et l'installa dans une mangeoire,
    ——parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle.
    (8) Il y avait, dans cette même région, des bergers
    ——qui passaient dans les champs les veilles de la nuit
    ——pour garder leurs troupeaux.
    (9) L'ange du Seigneur survint devant eux,
    ——et la gloire du Seigneur se mit à briller tout autour d'eux.
    ——Ils eurent très peur.
    (10) Mais l'ange leur dit :
    ————«N'ayez pas peur,
    ————car je vous annonce la bonne nouvelle d'une grande joie
    ————qui sera pour tout le peuple :
    (11) ——aujourd'hui, dans la ville de David,
    ————il vous est né un sauveur, qui est le Christ, le Seigneur.
    (12) ——Et ceci sera pour vous un signe :
    ————vous trouverez un nouveau-né emmailloté
    ——et couché dans une mangeoire.»
    (13) Et soudain il se joignit à l'ange une multitude de l'armée céleste,
    ——qui louait Dieu et disait :
    (14) ——«Gloire à Dieu dans les lieux très hauts,
    ————et, sur la terre, paix parmi les humains en qui il prend plaisir !»

    Alessandro Botticelli - Mystic Nativity.JPG
    (Nativité mystique, Alessandro BOTTICELLI 1501)

    (15) Lorsque les anges se furent éloignés d'eux vers le ciel,
    ——les bergers se dirent les uns aux autres :
    ————«Allons donc jusqu'à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé,
    ————ce que le Seigneur nous a fait connaître.»
    (16) Ils s'y rendirent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph,
    ——et le nouveau-né couché dans la mangeoire.
    (17) Après l'avoir vu,
    ——ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.
    (18) Tous ceux qui les entendirent s'étonnèrent de ce que disaient les bergers.
    (19) Marie retenait toutes ces choses et y réfléchissait.
    (20) Quant aux bergers, ils s'en retournèrent en glorifiant et louant Dieu
    ——pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu,
    ——conformément à ce qui leur avait été dit.
    (21) Quand huit jours furent accomplis,
    ——il fut circoncis et on lui donna le nom de Jésus,
    ——celui que l'ange avait indiqué avant sa conception. ...

    Luc 2,25-1-21 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    • Croyez-vous aux anges ?, par Jean-Pierre Sternberger


     

  • Marc 14,3-9, "La femme au parfum"

    (Au tout début du récit de la Passion [chap. 14–15],
    l'évangéliste Marc raconte l'histoire d'une femme anonyme et d'un flacon de parfum...)

    flacon-hatshepsut.jpg


    Evangile de Marc
    (chapitre 14, versets 3 à 9)

    3 ... Comme il était à Béthanie, chez Simon le lépreux,
    une femme entra pendant qu'il était à table.
    Elle tenait un flacon d'albâtre
    plein d'un parfum de nard pur, de grand prix ;
    elle brisa le flacon et répandit le parfum sur la tête de Jésus.
    4 Quelques-uns s'indignaient :
    «A quoi bon gaspiller ce parfum ?
    5
    On aurait pu vendre ce parfum plus de trois cents deniers,
    et les donner aux pauvres.»
    Et ils s'emportaient contre elle.
    6 Mais Jésus dit :
    «Laissez-la. Pourquoi la tracassez-vous ?
    Elle a accompli une belle oeuvre à mon égard ;
    7
    les pauvres, en effet, vous les avez toujours avec vous,
    et vous pouvez leur faire du bien quand vous voulez ;
    mais moi, vous ne m'avez pas toujours.
    8
    Elle a fait ce qu'elle a pu ;
    elle a d'avance embaumé mon corps pour l'ensevelissement.
    9
    Amen, je vous le dis,
    partout où la bonne nouvelle sera proclamée,
    dans le monde entier, on racontera aussi,
    en mémoire de cette femme, ce qu'elle a fait.» ...

    —oOOOo—

     Marc 14,3-9 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez le note suivante :
    EKCHEUÔ, verser, par Dominique HERNANDEZ

  • Marc 12,38-44, "Les scribes et la veuve”

    cbe18677206d6514bd24206c26970131.jpg











    (Ces versets concluent le chapitre 12 de l'évangile de Marc qui rassemble une série de dialogues polémiques entre Jésus et ses différents opposants)


    Evangile de Marc
    (chapitre 12, versets 38 à 44)

    (38) ... Jésus leur disait, dans son enseignement :
    ———« Gardez-vous des scribes ;
    ———ils aiment se promener avec de longues robes,
    ———être salués sur les places publiques,
    (39)—.avoir les premiers sièges dans les synagogues
    ———et les premières places dans les dîners ;
    (40)—.ils dévorent les maisons des veuves
    ———et, pour l'apparence, ils font de longues prières.
    ———Ils recevront un jugement particulièrement sévère.

    (41) S'étant assis en face du Trésor,
    Jésus regardait comment la foule y mettait de la monnaie de
    bronze. Nombre de riches mettaient beaucoup.
    (42) Vint aussi une pauvre veuve qui mit deux petites pièces,
    quelques centimes.
    (43) Alors il appela ses disciples et leur dit :
    ———« Amen, je vous le dis,
    ———cette pauvre veuve a mis plus
    ———que tous ceux qui ont mis quelque chose dans le Trésor ;
    (44)—.car tous ont mis de leur abondance,
    ———mais elle, elle a mis, de son manque,
    ———tout ce qu'elle possédait,
    ———tout ce qu'elle avait pour vivre.» ...

    2549b0dd0469fb00c7988f46b62e4438.jpg
    Marc 12,38-44 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    • BIOS, la vie, par Dominique Hernandez

  • Marc 13, “Une anti-Apocalypse”

    (Dans le chapitre 13, Marc reprend des traditions apocalyptiques [=révélation] juives et chrétiennes. Il les subvertit en affirmant que personne ne connaît le temps de la fin et qu'il convient donc de se concentrer de façon responsable sur le présent)

    Evangile de Marc
    (chapitre 13)

    (1) ...Alors qu'il [Jésus] sort du temple, un de ses disciples lui dit :
    ——«Maître, regarde, quelles pierres, quelles constructions !»
    (2) Jésus lui répondit :
    ——«Tu vois ces grandes constructions ?
    ——Il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée.»
    (3) Comme il était assis sur le mont des Oliviers, en face du
    temple, Pierre, Jacques, Jean et André se mirent à l'interroger,
    en privé :
    (4)«Dis-nous, quand cela arrivera-t-il ?
    ——Quel sera le signe annonçant la fin de toutes ces choses ?»
    (5) Jésus se mit alors à leur dire :
    ——«Prenez garde que personne ne vous égare.
    (6)Beaucoup viendront en se servant de mon nom, en disant :
    ——“C'est moi !”, et ils égareront une multitude de gens.
    (7)Quand vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de
    ——guerres, ne vous alarmez pas : cela doit arriver, mais ce n'est
    ——pas encore la fin.
    (8)Car nation se dressera contre nation et
    ——royaume contre royaume ; dans divers lieux il y aura des
    ——tremblements de terre, il y aura des famines.
    ——Ce sera le commencement des douleurs de l'accouchement.
    (9)Prenez garde à vous-mêmes ; on vous livrera aux tribunaux
    ——et vous serez battus dans les synagogues ;
    ——vous comparaîtrez devant des gouverneurs et des rois
    ——à cause de moi; ce sera pour eux un témoignage.
    (10)Il faut d'abord que la bonne nouvelle soit proclamée
    ——à toutes les nations.
    (11)Quand on vous emmènera pour vous livrer,
    ——ne vous inquiétez pas à l'avance de ce que vous direz,
    ——mais dites ce qui vous sera donné à ce moment même;
    ——car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit saint.
    (12)-Le frère livrera son frère à la mort, et le père son enfant;
    ——les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront
    ——mettre à mort.
    (13)-Vous serez détestés de tous à cause de mon nom;
    ——mais celui qui persévérera jusqu'à la fin sera sauvé.
    (14)-Lorsque vous verrez l'abominable dévastateur installé là
    ——où il ne doit pas être – que le lecteur comprenne –
    ——alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les
    ——montagnes;
    (15)-que celui qui sera sur le toit en terrasse n'en descende pas,
    ——qu'il ne rentre pas pour prendre quelque chose chez lui;
    (16)-et que celui qui sera aux champs ne retourne pas en arrière
    ——pour prendre son vêtement.
    (17)-Quel malheur pour les femmes enceintes et pour celles qui
    ——allaiteront en ces jours-là !
    (18)-Priez pour que cela n'arrive pas en hiver.
    (19)-Car ces jours-là seront des jours de détresse,
    ——d'une détresse telle qu'il n'y en a pas eu de semblable
    ——depuis le commencement du monde que Dieu a créé jusqu'à
    ——maintenant, et qu'il n'y en aura jamais plus.
    (20)-Si le Seigneur n'avait abrégé ces jours, personne ne serait
    ——sauvé; mais il a abrégé ces jours à cause de ceux qu'il a
    ——choisis.
    (21)-Si alors quelqu'un vous dit : “Le Christ est ici !”,
    ——“il est là-bas !”, ne le croyez pas.
    (22)-Car des christs de mensonge et des prophètes de mensonge
    ——se lèveront; ils donneront des signes et des prodiges pour
    ——égarer, si possible, ceux qui ont été choisis.
    (23)-Soyez sur vos gardes; je vous ai bien prévenus.
    (24)-Mais en ces jours-là, après cette détresse-là,
    ——le soleil s'obscurcira,
    ——la lune ne donnera plus sa clarté,
    (25)-les étoiles tomberont du ciel,
    ——et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées.
    (26)-Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées
    ——avec beaucoup de puissance, avec gloire.
    (27)-Alors il enverra les anges et rassemblera des quatre vents,
    ——de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel,
    ——ceux qu'il a choisis.

    (28)-Laissez-vous instruire par la parabole tirée du figuier :
    ——dès que ses branches deviennent tendres et que les feuilles
    ——poussent, vous savez que l'été est proche.
    (29)De même, vous aussi, quand vous verrez ces choses
    ——arriver, sachez qu'il est proche, aux portes.
    (30)-Amen, je vous le dis, cette génération ne passera pas que
    ——tout cela n'arrive.
    (31)-Le ciel et la terre passeront,
    ——mais mes paroles ne passeront pas.
    (32)-Pour ce qui est du jour ou de l'heure,
    ——personne ne les connaît, pas même les anges dans le ciel,
    ——pas même le Fils, mais le Père seul.

    (33)-Prenez garde, restez éveillés, car vous ne savez pas quand
    ——ce sera le moment.
    (34)-Il en sera comme d'un homme qui, partant en voyage, laisse
    ——sa maison, donne autorité à ses esclaves, à chacun sa tâche,
    ——et commande au gardien de la porte de veiller.
    (35)-Veillez donc, car vous ne savez pas quand viendra le maître
    ——de maison : le soir, ou au milieu de la nuit, ou au chant
    ——du coq, ou au matin;
    (36)-craignez qu'il n'arrive à l'improviste
    ——et ne vous trouve endormis.
    (37)-Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez.» ...



    Marc 13 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez les notes suivantes :
    Marc 13, une "anti-apocalypse” ?


  • Marc 10,46-52, “L'aveugle Bartimée”

    L'aveugle Bartimée.jpg
    Evangile de Marc
    (chapitre 10, versets 46 à 52)


    (46) … Ils viennent à Jéricho.
    Et comme il sortait de Jéricho,
    avec ses disciples et une foule importante,
    un mendiant aveugle, Bartimée, fils de Timée,
    était assis au bord du chemin.
    (47) Il entendit que c'était Jésus le Nazaréen
    et se mit à crier :
    ———«Fils de David, Jésus, aie compassion de moi !»
    (48) Beaucoup le rabrouaient pour le faire taire ;
    mais il criait d'autant plus :
    ———«Fils de David, aie compassion de moi !»
    (49) Jésus s'arrêta et dit :
    ———«Appelez-le.»
    Ils appelèrent l'aveugle en lui disant :
    ———«Courage ! Lève-toi, il t'appelle !»
    (50) Il jeta son vêtement,
    se leva d'un bond et vint vers Jésus.
    (51) Jésus lui demanda :
    ———«Que veux-tu que je fasse pour toi ?»
    L'aveugle lui dit :
    ———«Rabbouni, que je retrouve la vue !»
    (52) Jésus lui dit :
    ———«Va, ta foi t'a sauvé.»
    Aussitôt il retrouva la vue
    et se mit à le suivre sur le chemin. ...


    Marc 10,46-52 (traduction adaptée
    à partir de la Nouvelle Bible Segond,
    publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


    —oOOOo—
    Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
    seront bientôt mises en ligne.

    D'ores et déjà, consultez la note suivante :
    • ODOS, le chemin, par Dominique Hernandez
    et
    • TUPLOS, TUPHLOÔ, par Dominique Hernandez