Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Justice et Droits de l'Homme, une approche biblique

 Justice,
reconnaissance de la personne
et droits de l’homme


Une journée de reflexion et d'échanges
articulant problématiques politiques et textes bibliques
accompagnée par François VOUGA

Samedi 22 octobre 2011
au 102 Bd Arago, 75014 PARIS  – Métro “Denfert-Rochereau”

Libre participation aux frais
Programme et détails pratiques ci-dessous...

-glise-audincourt-4958498.jpg

(Vitrail du baptistère de l'église du Sacré Cœur à Audincourt–Doubs, Jean BAZAINE 1954)

Programme de la journée :

Accueil à partir de 9h00

9h30 – 10h00

Ouverture et question

• Quelle promesse fonde les droits de l’homme et du citoyen ?
(François Vouga)

• L’immémoriel des droits de l’homme : La place de ce que l’on oublie
(Philippe Kabongo Mbaya)
    
10h00 – 11h00

Le droit, les droits et la reconnaissance de la personne

• Justice et hypocrisie : Matthieu 6,1-18
(François Vouga)

• L’ambiguïté des termes “droit” et “droits”
(Bernard Piettre)

• Première discussion

11h30 – 12h30

La liberté, les libertés individuelles et les droits de la personne

• Reconnaissance, liberté et droits : 1 Corinthiens 9,1-23
(Patrice Rolin)

• Libertés individuelles et droits civiques
(Eric Hernandez)

• Deuxième discussion

12h30 – 14h00
        Repas sur place (sandwichs, salades, fruits, café... Libre participation)

14h00 – 15h00

L’universalité de la reconnaissance de la personne et des droits

• L’universalité parfaite de la reconnaissance,
       fin des idéaux de perfection : Matthieu 5,43-48
(François Vouga)

• Fonder l’universalité des droits dans la laïcité
(Annick Jacq)

• Troisième discussion

15h30 – 16h30

L’autorité fondatrice de la reconnaissance et des droits

• L’héritage de la “dike” : la justice dans la Grèce ancienne
(Renée Piettre)

• La providence comme fondement de la justice : Matthieu 6,25-34
(François Vouga)

• Quatrième discussion

16h30 – 17h00

Envoi et question

• Quelle promesse reconnaissons-nous
comme fondement des droits universels ?

(François Vouga)

 ———————————————————
– Merci d'annoncer votre participation –
Contact : <patrice.rolin@orange.fr> / 06 72 38 19 13
—————————————————————————–——

— Cette journée de réflexion et d'échanges vous est proposée dans la dynamique du Christianisme social. Né à la fin du 19e siècle, et relancé en France le 2 octobre 2010, le mouvement du Christianisme social a pour projet de renouveler la confrontation de la foi chrétienne avec son environnement social, économique, culturel et écologique, de poser des paroles et des gestes de libération, dire publiquement notre espérance et agir en conséquence. Le Christianisme social s'organise de manière souple en “communes théologiques” locales ou thématiques. Cette rencontre est ainsi organisée par la Commune théologique du sud francilien actuellement composée de : Eric et Dominique Hernandez, Philippe et Agnès Kabongo Mbaya, Bernard et Renée Piettre, Annick Jacq et Patrice Rolin.–

justice,droits de l'homme,bible,bible et politique,christianisme social

Les commentaires sont fermés.