Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Genèse 4,1-16, “Le premier meurtre”

(Ce passage fait immédiatement suite au second récit biblique de la Création dans lequel la perspective de la mort apparaît aux humains, et pourtant, ironiquement, la première mort sera infligée par un humain à son propre frère ... Ce récit inaugure aussi une longue série d'histoire de “frères ennemis”)

14d10b0bc3e5c6e5eb8076e7ba069c87.jpg

Livre de la Genèse
(chapitre 4,versets 1 à 16)


(1) L'homme eut des relations avec Eve, sa femme ;
elle fut enceinte et mit au monde Caïn.
Elle dit :
———«J'ai produit un homme avec le SEIGNEUR
(2) Elle mit encore au monde Abel, son frère.
Abel devint berger de petit bétail et Caïn cultivateur.

(3) Après quelque temps, Caïn apporta du fruit de la terre
en offrande au SEIGNEUR.
(4) Abel, lui aussi, apporta des premiers-nés de son petit bétail
avec leur graisse.
Le SEIGNEUR porta un regard favorable sur Abel
et sur son offrande ;
(5) mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn
ni sur son offrande.

Caïn fut très fâché, et il se renfrogna.
(6) Le SEIGNEUR dit à Caïn :
———«Pourquoi es-tu fâché ? Pourquoi es-tu renfrogné ?
(7)Si tu agis bien, ne relèveras-tu pas la tête ?
———Mais si tu n'agis pas bien, le péché est tapi à ta porte,
———et son désir se porte vers toi; à toi de le dominer !»

(8) Caïn parla à Abel, son frère ;
comme ils étaient en pleine campagne,
Caïn se jeta sur Abel, son frère, et le tua.
(9) Le SEIGNEUR dit à Caïn :
———«Où est Abel, ton frère ?»
Il répondit :
———«Je ne sais pas. Suis-je le gardien de mon frère ?»
(10) Alors il reprit :
———«Qu'as-tu fait ?
———Le sang de ton frère crie de la terre jusqu'à moi.
(11)Maintenant, tu seras maudit,
———chassé de la terre qui a ouvert sa bouche
———pour recevoir de ta main le sang de ton frère.
(12)Quand tu cultiveras la terre,
———elle ne te donnera plus sa force.
———Tu seras errant et vagabond sur la terre.»
(13) Caïn dit au SEIGNEUR :
———«Ma faute est trop grande pour être prise en charge.
(14)Tu me chasses aujourd'hui de cette terre ;
———je serai caché, tu ne me verras plus,
———je serai errant et vagabond sur la terre ;
———et si quelqu'un me trouve, il me tuera.»
(15) Le SEIGNEUR lui dit :
———«Alors, si quelqu'un tue Caïn, on le vengera sept fois.»
Et le SEIGNEUR mit un signe sur Caïn
pour que ceux qui le trouveraient ne l'abattent pas.
(16) Puis Caïn se retira de devant le SEIGNEUR
et s'installa au pays de Nod (“Vagabondage”),
à l'est d'Eden. …


Genèse 4,1-16 (traduction adaptée
à partir de la Nouvelle Bible Segond,
publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


—oOOOo—
Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte fondateur
sont régulièrement mises en ligne.

D'ores et déjà, consultez les notes suivantes :
• EPITHYMIA, convoitise par Odile Bertrand

Les commentaires sont fermés.