Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Matthieu 13,24-43, des paraboles “du Royaume”...

(Dans cette section, Matthieu reprend de Marc la parabole de la “graine de moutarde” [4,30-32] et l'explication du “pourquoi Jésus parle en paraboles” [4,33-34] ; la parabole du "levain" est commune avec Luc ; et celle sur “l'ivraie” -traduit ici “mauvaise herbe”- est propre à Matthieu)

Evangile de Matthieu
(chapitre 13, versets 24 à 43)


(24) ... Il leur proposa cette autre parabole :
“Il en va du règne des cieux comme d'un homme
qui avait semé de la bonne semence dans son champ.
(25) Pendant que les gens dormaient, son ennemi vint,
sema de la mauvaise herbe au milieu du blé et s'en alla.
(26) Lorsque l'herbe eut poussé et produit du fruit,
la mauvaise herbe parut aussi.
(27) Les esclaves du maître de maison vinrent lui dire :
Seigneur, n'as-tu pas semé de la bonne semence dans ton champ?
D'où vient donc qu'il y ait de la mauvaise herbe ?
(28) Il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela.
Les esclaves lui dirent : Veux-tu que nous allions l'arracher ?
(29) Non, dit-il, de peur qu'en arrachant la mauvaise herbe,
vous ne déraciniez le blé en même temps.
(30) Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson;
au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs :
Arrachez d'abord la mauvaise herbe et liez-la en gerbes
pour la brûler, puis recueillez le blé dans ma grange.”

(31) Il leur proposa cette autre parabole :
“Voici à quoi le règne des cieux est semblable :
une graine de moutarde qu'un homme a prise
et semée dans son champ.
(32) C'est la plus petite de toutes les semences;
mais, quand elle a poussé, elle est plus grande
que les plantes potagères et elle devient un arbre,
de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter
dans ses branches.”

(33) Il leur dit cette autre parabole :
“Voici à quoi le règne des cieux est semblable :
du levain qu'une femme a pris
et introduit dans trois mesures de farine,
jusqu'à ce que tout ait levé.”

(34) Tout cela, Jésus le dit aux foules en paraboles;
il ne leur disait rien sans parabole,
(35) afin que s'accomplisse ce qui avait été dit par l'entremise du prophète : Je prendrai la parole pour dire des paraboles,
je proclamerai des choses cachées depuis la fondation du monde.

(36) Alors il laissa les foules et entra dans la maison.
Ses disciples vinrent lui dire : «Explique-nous la parabole de la mauvaise herbe dans le champ.»
(37) Il leur répondit :
«Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme;
(38) le champ, c'est le monde, la bonne semence,
ce sont les fils du Royaume; la mauvaise herbe, ce sont les fils du Mauvais;
(39) l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges.
(40) Ainsi, tout comme on arrache la mauvaise herbe pour la jeter au feu, de même en sera-t-il à la fin du monde.
(41) Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal,
(42) et ils les jetteront dans la fournaise ardente;
c'est là qu'il y aura des pleurs et des grincements de dents.
(43) Alors les justes brilleront comme le soleil dans le royaume de leur Père.
————————Que celui qui a des oreilles entende !» ...



Matthieu 13,24-43 (traduction adaptée
à partir de la Nouvelle Bible Segond,
publiée en 2002 par la Société Biblique Française)


—oOOOo—
Des notes commentant tel ou tel aspect de ce texte
seront bientôt mises en ligne.

D'ores et déjà, consultez la note suivante :
ZIZANION et SINAPI par Norbert Adeline.

Les commentaires sont fermés.