Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • «J’ai pris peur, car j’étais nu…»

    Comme notre actualité, la Bible est traversée
    par la question de ce qui est ou doit être caché, ou dévoilé.
    Dans les prochaines semaines, une série de notes bibliques
    vous mèneront de feuilles de figuier en révélation,
    et de dévoilement en secret sur le thème “Cacher - Dévoiler”.


    medium_figuier_feuille.gif

    Leurs yeux s'ouvrirent,
    et ils surent qu'ils étaient nus.
    Ils cousirent des feuilles de figuier
    pour se faire des pagnes. ...


    Eh oui, la feuille du récit biblique n’était pas de vigne mais de figuier !

    Ce n’est pourtant pas la principale méprise à propos de ces versets constituant le pivot du second récit de la création ...

    Lire la suite

  • KATHEUDÔ, dormir

    Dormir.
    Voici un verbe indispensable…
    ————et porteur de profondes inégalités.
    medium_fungal_brancusi.jpg

    Un mot de la Bible, le mot ‘dormir’ ...
    par Dominique HERNANDEZ

    Lire la suite

  • PARRÊSIA, l'assurance

    Parrêsia, un mot de la Bible dont la palette des sens est très riche, et auquel peuvent correspondre plusieurs traductions en français.
    Au point de départ de ce mot, il y a la confiance, qui peut, soit rester une conviction intime, soit s’extérioriser dans le débat public sous la forme de la franchise, de la liberté de parole, de l’assurance, et même de la hardiesse. Avec toutes ces résonnances, le mot parrêsia est donc difficile à traduire et peu repérable dans les traductions françaises du Nouveau Testament.

    Un mot de la Bible par Norbert ADELINE ...

    Lire la suite

  • L'Apocalypse ... une bonne nouvelle !

    “Apocalypse” est un mot de la Bible bien étrange puisqu'il n'apparaît dans aucune des nombreuses traductions françaises de la Bible ... si ce n'est, bien sûr, comme titre du dernier livre du Nouveau Testament.

    medium_APOKALUPSIS.jpg

    Et pourtant, le mot grec apokalupsis, qui a donné le français ‘apocalypse’, est bien présent 18 fois dans le Nouveau Testament grec ; tout comme le verbe apokaluptô qui lui est associé et qui y apparaît 27 fois.
    Pourquoi donc ce mot biblique a-t-il ainsi été mis à l'index de façon unanime par les traducteurs des Bibles en français ?

    Un mot de la Bible par Patrice ROLIN ...

    Lire la suite