Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Judas, un traître ?

7510bc52bfcd5b6e3ce999d25a170036.jpg
———————————(Le baiser de Judas, Giotto di Bondone)
Les quatre évangiles du Nouveau Testament parlent de Judas, Judas Iscarioth, la place accordée à ce disciple y est importante (1). Mais chacun des évangiles présente des nuances dans l'interprétation de ce personnage et de ses motivations, ils divergent même parfois quant au scénario ou aux événements racontés.
La note qui suit ne vise pas à établir, ou rétablir, une quelconque vérité historique concernant le personnage de Judas. Comme l'évangile gnostique “selon Judas” plus tard, les évangiles du Nouveau Testament offrent déjà des relectures théologiques, et des interprétations diverses de cette figure humaine complexe.


——On peut répartir les mentions de Judas en cinq groupes suivant les épisodes évoqués : présentation de Judas / initiative de Judas / désignation de Judas / arrestation de Jésus / mort de Judas.
——Nous vous invitons d'abord à les comparer.

Quelques indications de lectures ...
• Pour chacun des épisodes ci-dessous, on s'attachera à relever les identités et les différences entre les évangiles (additions, omissions, reformulations, ...). Il faudrait bien sûr replacer chacun dans son contexte évangélique propre.
• Comment Judas est-il associé aux autres disciples, comment en est-il dissocié ?
(les séquences de Marc sont présentées en premier pour respecter l'antériorité de cet évangile [écrit vers 70] par rapport aux autres [écrits vers 80 pour Matthieu et Luc ; vers 90 pour Jean])


1. La présentation de Judas ———————————————
Seuls le début et la fin des listes de disciples sont reproduits ci-dessous.

Marc 3,16-19
... Jésus choisit les Douze : Simon, à qui il attribua le nom de Pierre, ... / ... , Simon le Cananite et Judas Iscarioth, celui qui le livra. ...

Matthieu 10,1-4
... Puis Jésus appela ses douze disciples ... / ... Voici les noms des douze apôtres : le premier, Simon, celui qu'on appelle Pierre, ... / ... , Simon le Cananite et Judas l'Iscariote, celui qui l'a livré. ...

Luc 6,16
... Jésus appela ses disciples et en choisit douze, à qui il donna aussi le nom d'apôtres : Simon,à qui il donna aussi le nom de Pierre, ... / ... , Simon, celui qu'on appelle le Zélote, Judas, fils de Jacques, et Judas Iscarioth, celui qui devint traître. ...


Il n'y a pas de liste des disciples en Jean, mais l'évangéliste mentionne pour la première fois Judas après le discours sur le ‘pain de vie’, parmi les disciples incrédules, un passage propre à Jean.

Jean 6,64 (fin de la réplique de Jésus à la réaction des disciples ...)
... Jésus leur dit : «... Mais il en est parmi vous quelques-uns qui ne croient pas.»
Car Jésus savait depuis le commencement qui étaient ceux qui ne croyaient pas et qui était celui qui le livrerait. ...

Jean 6,70-71 (réplique de Jésus à la confession de Pierre ...)
... Jésus leur répondit :
«N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous, les Douze ? Pourtant l'un de vous est un diable !»
Il parlait de Judas, fils de Simon Iscariote ;
car c'était lui qui allait le livrer, lui, l'un des Douze ! ...


• On observera le développement de la présentation de Judas au fil des évangiles.


2. L'initiative de Judas —————————————————
Dans chacun des évangiles, l'intention des autorités religieuses de Jérusalem cherchant à faire mourir Jésus est déjà mentionnée à plusieurs reprises, avant même l'initiative de Judas

Marc 14,10-11
... Judas Iscarioth, l'un des Douze, alla trouver les grands prêtres afin de le leur livrer.
Quand ils l'entendirent, ils se réjouirent et promirent de lui donner de l'argent.
Il cherchait une occasion pour le livrer. ...


Matthieu 26,14-16
... Alors l'un des Douze, celui qu'on appelle Judas Iscariote, se rendit chez les grands prêtres et dit :
«Que voulez-vous me donner pour que je vous le livre ?»
Ils le payèrent trente pièces d'argent. A partir de ce moment, il cherchait une occasion pour le livrer. ...


Luc 22,3-6
... Alors Satan entra en Judas, celui qu'on appelle Iscariote et qui était du nombre des Douze.
Celui-ci alla s'entendre avec les grands prêtres et les chefs des gardes sur la manière de le leur livrer. Ils se réjouirent et convinrent de lui donner de l'argent.
Il accepta et se mit à chercher une occasion pour le leur livrer à l'insu de la foule. ...


L'évangile de Jean ne mentionne pas d'abord l'initiative de Judas,
mais il indique au lecteur une intention mauvaise dans le récit de l'onction de Jésus avec du parfum par Marie, la soeur de Lazare, à Béthanie.


Jean 12,4-6
... Un de ses disciples, Judas Iscariote, celui qui allait le livrer, dit alors :
«Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers pour les donner aux pauvres ?»
Il disait cela, non parce qu'il avait le souci des pauvres,
mais parce qu'il était voleur et que, tenant la bourse,
il prenait ce qu'on y mettait. ...


• On pourra faire un premier bilan des convergences et divergences entre les évangiles.


3. La désignation de Judas par Jésus —————————
Pour les trois évangiles synoptiques, l'épisode se situe durant le dernier repas de Jésus. Jean, qui n'a pas de récit de la Cène, situe la désignation de Judas à la fin du lavement des pieds des disciples par Jésus.

Marc 14,17-21
... Le soir venu, il arrive avec les Douze.
Pendant qu'ils étaient à table et qu'ils mangeaient, Jésus dit :
«Amen, je vous le dis,
l'un de vous, qui mange avec moi, me livrera.»
Attristés, ils se mirent à lui dire l'un après l'autre :
«Est-ce moi ?»
Il leur répondit : «C'est l'un des Douze, celui qui met avec moi la main dans le plat. Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est écrit de lui.
Mais quel malheur pour cet homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme ne pas être né.» ...


Matthieu 26,20-25
... Le soir venu, il était à table avec les Douze.
Pendant qu'ils mangeaient, il dit : «Amen, je vous le dis,
l'un de vous me livrera.»
Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : «Est-ce moi, Seigneur ?»
Il répondit : «Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c'est lui qui me livrera.
Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est écrit de lui.
Mais quel malheur pour cet homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Il aurait mieux valu pour cet homme ne pas être né.»
Judas, qui le livrait, demanda : «Est-ce moi, Rabbi ?»
Jésus lui répondit : «C'est toi qui l'as dit.» ...


Luc 22,21-23
... «... Pourtant, celui qui me livre est à cette table, avec moi.
Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est arrêté ;
mais quel malheur pour cet homme par qui il est livré !»
Et les disciples commencèrent à débattre pour savoir
lequel d'entre eux pourrait bien faire une chose pareille. ...


Jean 13,2 & 11
... Pendant le dîner, alors que le diable a déjà mis au coeur de Judas, fils de Simon Iscariote, de le livrer, ... Jésus se lève
... / (versets 3 à 10 : Jésus lave les pieds de ses disciples
- un épisode propre à Jean)
/ ...
... Jésus dit à Pierre : «Celui qui s'est baigné n'a besoin de se laver que les pieds : il est entièrement pur ;
or vous, vous êtes purs, mais non pas tous».
Il savait en effet qui allait le livrer ;
c'est pourquoi il dit : “Vous n'êtes pas tous purs”. ...


Jean 13,21-30 (à la suite du lavement des pieds ...)
... Lorsque Jésus eut ainsi parlé, son esprit se troubla ;
il prononça ce témoignage :
«Amen, amen, je vous le dis, l'un de vous me livrera.»
Les disciples se regardaient les uns les autres et se demandaient de qui il parlait.
Un de ses disciples, celui que Jésus aimait, était placé à table contre le sein de Jésus.
Simon Pierre lui fait signe de lui demander de qui il parlait.
Ce disciple se penche alors tout contre la poitrine de Jésus et lui dit : «Seigneur, qui est-ce ?»
Jésus lui répond : «C'est celui pour qui je tremperai moi-même le morceau et à qui je le donnerai.» Il trempe le morceau, le prend et le donne à Judas, fils de Simon l'Iscariote.
C'est alors, après le morceau, que le Satan entra en lui.
Jésus lui dit : «Ce que tu fais, fais-le vite.»
Aucun de ceux qui étaient à table ne sut pourquoi il lui disait cela.
En effet, comme Judas tenait la bourse, quelques-uns pensaient que Jésus lui disait :
« Achète ce dont nous avons besoin pour la fête », ou « Va donner quelque chose aux pauvres. »
Judas prit donc le morceau et sortit aussitôt. Il faisait nuit. ...


• On observera le trouble et l'incompréhension des autres disciples à l'annonce faite par Jésus.


4. La désignation de Jésus par Judas —————————
Les quatre évangiles situent l'arrestation de Jésus après qu'il ait prié avec ses disciples sur le mont des Oliviers ; l'évangile de Jean raconte cependant ces épisodes de façon originale.

Marc 14,43-45
... Aussitôt, comme il parle encore, survient Judas, l'un des Douze, et avec lui une foule armée d'épées et de bâtons, envoyée par les grands prêtres, les scribes et les anciens.
Celui qui le livrait leur avait donné un signal : Celui que j'embrasserai, c'est lui ; arrêtez-le et emmenez-le sous bonne garde.
Aussitôt arrivé, il s'approche de lui et lui dit : «Rabbi !» Et il l'embrassa. ...


Matthieu 26,47-50a
... Il parlait encore quand Judas, l'un des Douze, arriva, et avec lui une grande foule armée d'épées et de bâtons, envoyée par les grands prêtres et par les anciens du peuple.
Celui qui le livrait leur avait donné ce signe : Celui que j'embrasserai, c'est lui ; arrêtez-le.
Aussitôt il s'approcha de Jésus et lui dit : «Bonjour, Rabbi !» Et il l'embrassa.
Jésus lui dit : «Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le.»
Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus et l'arrêtèrent. ...


Luc 22,47-48
... Il parlait encore quand une foule arriva ; celui qui s'appelait Judas, l'un des Douze,
allait devant elle. Il s'approcha de Jésus pour l'embrasser.
Jésus lui dit : «Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme !» ...


Jean 18,1-5
... Après avoir dit cela, Jésus sortit avec ses disciples pour aller de l'autre côté de l'oued Cédron, où se trouvait un jardin dans lequel il entra, lui et ses disciples.
Judas, qui le livrait, connaissait le lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.
Judas, donc, qui avait emmené la cohorte et des gardes fournis par les grands prêtres et par les pharisiens, arrive là avec des torches, des lanternes et des armes.
Jésus, sachant tout ce qui allait lui arriver, s'avança
et leur dit : «Qui cherchez-vous ?»
Ils lui répondirent : Jésus le Nazôréen.
Il leur dit : «C'est moi.»
Judas, qui le livrait, se tenait avec eux. ...


• Entre le baiser de Judas dans les évangiles synoptiques et Jésus qui prend les devants en Jean, noter la différence d'atmosphère.


5. Les morts de Judas ————————————————————
Seuls l'évangile de Matthieu et le livre des Actes (qui est du même auteur que l'évangile de Luc) racontent cet épisode, avec des divergences. Ils reprennent peut-être des motifs du Premier Testament : 2 Samuel 17,23 pour Matthieu, et Sagesse 4,19 pour les Actes.

Matthieu situe l'épisode entre les comparutions de Jésus devant le sanhédrin et devant Pilate. Son récit étiologique [= expliquant l'origine] s'inspire librement de paroles prophétiques qu'il présente ainsi comme accomplies : Zacharie 11,12-13 ; Jérémie 18,2-3 ; 19,1-2 et 32,6-15.

Matthieu 27,3-10
... Voyant que Jésus avait été condamné, Judas, qui l'avait livré, fut pris de remords
et rapporta les trente pièces d'argent aux grands prêtres et aux anciens,
en disant : «J'ai péché, en livrant le sang innocent.»
Ils répondirent : «Que nous importe ? C'est ton affaire.»
Judas jeta les pièces d'argent dans le sanctuaire et s'éloigna pour aller se pendre.
Les grands prêtres ramassèrent les pièces et dirent :
«Il n'est pas permis de les remettre dans le trésor du Temple, puisque c'est le prix du sang.»
Après avoir tenu conseil, ils achetèrent avec cet argent le champ du potier,
pour y ensevelir les étrangers.
C'est pourquoi ce champ a été appelé champ du sang, jusqu'à ce jour.
Alors s'accomplit ce qui avait été dit par l'entremise du prophète Jérémie :
“Ils ont pris les trente pièces d'argent, le prix attribué par les Israélites à celui qu'ils ont apprécié,
et ils les ont données pour le champ du potier, comme le Seigneur me l'avait ordonné.” ...


Dans les Actes, Luc situe l'épisode après l'ascension de Jésus, en introduction au remplacement de Judas par Matthias. Son récit étiologique diffère de celui de Matthieu et s'inspire des Psaumes 69,26 et 109,8.
Actes 1,15-20
... En ces jours-là, Pierre se leva au milieu des frères
– le nombre des personnes réunies était d'environ cent vingt –
et dit : «Mes frères, il fallait que soit accomplie l'Ecriture dans laquelle l'Esprit saint,
par la bouche de David, a parlé d'avance de Judas,
qui a servi de guide à ceux qui se sont emparés de Jésus.
Il était compté parmi nous et il avait eu part à ce même ministère.
Après avoir acquis un champ avec le salaire de l'injustice,
il est tombé en avant et s'est éventré, de sorte que tous ses intestins se sont répandus.
La chose a été connue de tous les habitants de Jérusalem,
à tel point que ce champ a été appelé dans leur langue Hakeldamah, c'est-à-dire “Champ du sang”.
Or il est écrit dans le livre des Psaumes :
———“Que sa demeure devienne déserte,
et que personne ne l'habite !”
Et : “Qu'un autre prenne sa charge !” ...


D'autres indications pour la lecture ...
• Après ce parcours comparatif épisode par épisode, on pourra faire le bilan et se demander quelles sont les spécificités de la figure de Judas dans chacun des évangiles. On pourra pour cela relire à la suite dans le même évangile tout ce qui concerne Judas.
• En quoi le personnage de Judas en Marc (par exemple) diffère-t-il de celui en Jean ?
• De Marc à Jean, en passant par Matthieu et Luc, peut-on suivre le développement et les inflexions du personnage ?


6. Le nom de Judas ————————————————————

Quoi qu'il en soit des différentes figures de Judas mises en scène par les récits évangéliques, ou l'évangile gnostique dit “selon Judas”, il faut pour être complet relever que les quatre évangiles du Nouveau Testament précisent "Judas Iscarioth (ou Iscariote)", et Jean ajoute par deux fois "fils de Simon".
Ce qualificatif ‘Iscarioth’ a fait coulé beaucoup d'encre, car indépendamment des différentes mises en scènes des évangiles, il pourrait donner une indication historique sur le personnage.
Que signifie-t-il ? Plusieurs options opposent les exégètes :

1) Pour les uns, il s'agirait tout simplement de l'origine géographique de Judas. Iskariôth / Iskariôtês serait la transcription grecque de l'hébreu ’îsh qriyôt signifiant ”homme de Qariot”, un village au sud d'Hébron (actuellement Hirbet el-Qureitein). Judas, comme son père en Jean (6,71), seraient donc originaires de Qariot. C'est possible, mais les disciples semblent plutôt Galiléens.

2) D'autres y ont vu la transcription grecque de ’îsh shiqra qui signifie “homme de mensonge”. Pourquoi pas, mais les évangiles mettent en scène la cupidité ou la traîtrise plutôt que le mensonge.

3) D'autres enfin ont compris le terme comme une corruption du grec sikarios (de sikarion = poignard ; un terme lui-même inspiré du latin sica), et qui signifie “sicaire" (en latin sicarius = porteur de poignard). L'historien juif-romain Flavius Josèphe utilise en tout cas ce terme pour désigner des extrémistes nationalistes juifs qui n'hésitaient pas à poignarder les soldats romains ou ceux qui collaboraient avec eux. L'explication peut sembler compliquée, mais on notera que dans la liste des disciples de l'évangile de Luc on trouve (deux rangs avant Judas) un "Simon le zélote" (donc un activiste nationaliste).
Chacune de ces options plausibles ont bien entendu engendré des hypothèses sur les mobiles de Judas.

7. Le mobile de Judas ———————————————————

Parmi les mobiles de la "trahison" de Judas, les exégètes de tous les temps ont oscillé entre plusieurs hypothèses.

• Il y a ceux qui veulent “s'en tenir au témoignage évangélique”, oui, mais voilà, comme nous l'avons vu, il n'est pas univoque :
- Judas était-il cupide, et sa seule motivation aura été l'escroquerie et l'appât du gain ?
- Etait-il jaloux à l'égard des autres disciples (il est en effet toujours cité en dernier dans les listes ... ) ?
- Etait-il habité par le diable ?
- Ou a-t-il, à son corps défendant, reçu un rôle ingrat prévu dans un plan divin de salut ?

• Au second siècle après J.C., l'évangile gnostique de Judas poursuit dans ce sens mais en positivant le rôle de Judas : dans le cadre d'une conception gnostique du salut, il suggère en effet que Judas était le plus initié parmi les disciples, initié au “mystère de la trahison”. Il aurait ainsi permis au Jésus terrestre de se débarrasser de son enveloppe charnelle.

• La dernière hypothèse étymologique proposée plus haut pour “Iscarioth” pourrait suggérer que Judas partageait l'espérance de beaucoup de nationalistes juifs selon laquelle le Messie libérerait Israël du joug des occupants. Si tel est le cas, convaincu que Jésus était le Messie, Judas aurait tenté de provoquer l'affrontement final dont le Fils de l'homme ne pouvait, selon son espérance, que ressortir vainqueur.


Même si cette dernière explication a des allures "historiques", il va de soi que les différents mobiles proposés, comme les différentes figures de Judas rencontrées dans les textes ci-dessus, sont d'abord des figures littéraires et théologiques. S'interroger sur la personnalité et les mobiles de Judas a d'abord pour vertu d'interroger le lecteur sur ses propres conceptions de la loyauté.
Parmi les différents visages de Judas proposés par les textes, il en est qui visent sans doute à se rassurer, “il n'est pas comme nous”, “il avait une nature mauvaise”, ... Mais la présentation constante du disciple Judas comme “l'un des douze”, "l'un de vous” en Jean (6,70 et 13,21), ne permet pas de s'en tirer à si bon compte. C'est ce que montre la question que se posent les disciples :
“Serait-ce moi ?”

Patrice ROLIN



Note : —————————————————————
(1) Judas (Iscarioth) est cité 20 fois, sans compter les allusions dans lesquelles il n'est pas explicitement nommé. Ne pas le confondre avec Judas fils de Jacques (Luc 6,16 ; Jean 14,22 ; Actes 1,13), ni avec le révolté Galiléen (Actes 5,37), ni avec son autre homonyme de Damas (Actes 9,11), ni encore avec Jude, frère de Jésus (Marc 6,3) que l'on retrouve présenté comme “frère de Jacques” dans l'adresse de l'épître de Jude ; dans le texte grec du Nouveau Testament c'est le même prénom - les traducteurs de la Bible donnent parfois différentes transcriptions en français pour aider le lecteur à ne pas s'y perdre !

(tous les passages bibliques cités le sont d'après la traduction
de la Nouvelle Bible Segond ,
publiée en 2002 par la Société Biblique Française)
)


—•o0O0o•—
En lien avec cet article, lire la note :
Paul et Judas, livraison en tout genre ... par Dominique Hernandez

Les commentaires sont fermés.