Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La “ vision ” comme contestation de “ l’idole ” : Apocalypse de Jean et Empire romain

    Elian Cuvillier(1) part ici de deux affirmations, l’une résultant d’un constat littéraire et l’autre pouvant légitimement se prévaloir des travaux d’exégètes et de critiques littéraires très divers :

    - L’Apocalypse est un livre de “visions”. L’auteur ne cesse d’affirmer qu’il “voit” et qu’il doit écrire ce qu’il “voit”.
    - L’Apocalypse se présente comme une contestation du système impérial considéré comme “idolâtre” (un mot qui n’est pas employé par Jean mais que l’on utilise pour qualifier l’idée qu’il se fait du pouvoir romain).

    Lire la suite

  • Inquiétudes apocalyptiques à Thessalonique

    Une proposition pour travailler et comparer deux passages apocalyptiques, l'un dans la 1ère lettre de Paul aux Thessaloniciens (4,13—5,11), l'autre dans la 2nde lettre aux Thessaloniciens (2,1-17). “De la crise de l’espérance à la crise enthousiaste”, ainsi s'intitule l'article consacré par Elian Cuvillier à ces textes qu'il nous invite à lire de façon synoptique.

    Lire la suite

  • Pensée de la “fin du monde” et apocalyptique : une tension féconde

    ——Le monde grec ne pense pas la fin du monde mais plutôt l’éternité et la stabilité des choses. Au premier siècle de notre ère, l’Empire romain se présente comme le prolongement de cette vision pérenne de la réalité du monde. Dans ce cadre, penser la “fin du monde” apparaît non seulement comme une absurdité mais encore comme une attitude incivique.

    Lire la suite

  • L'apocalyptique, contestation de l'idole

    Le samedi 18 mars 2006, entre 40
    et 45 personnes ont participé à la session organisée par la Cellule Régionale d'Animation Biblique au Foyer de Grenelle. Une session animée par Elian CUVILLIER (exégète et professeur de Nouveau Testament à l'Institut Protestant de Théologie à Montpellier).

    >>>Voir le compte-rendu en images

    Lire la suite

  • Moi, Paul !

    1e8978eee5dba05d9a09d378fc1e63bf.jpg

    Encore une “vie de Paul” !
    Une de plus ?
    Non.
    La fiction d'une autobiographie
    de l'apôtre permet à l'auteur d'en dire

    à la fois moins, et beaucoup plus
    qu'une biographie classique.



    Moi, Paul ! François VOUGA,
    Labor & Fides/Bayard 2005

    Lire la suite

  • BIBLIA, bible

    biblia,bible,livre,biblion,bibliothèque,canon,codex,papyrus

    Hé oui, le mot "bible", biblia en grec, est un mot de la Bible !
    Mais si le mot biblia est un mot de la Bible,
    que signifiait-il pour les nombreux auteurs de ces textes ?
    Des auteurs qui ne savaient pas qu'un jour leurs écrits se retrouveraient un jour réunis dans un seul gros livre nommé "la Bible".

    Un mot de la Bible, le mot ‘Bible’ ...
    par Patrice ROLIN

    Lire la suite

  • Sain ou sauf ?

    Quand le corps utilise des maux pour prendre la parole

    Nous avons depuis quelques siècles catégorisé et séparé les sphères du corporel, du psychique, du spirituel et du social. Or il n’en était rien à l’époque de Jésus. L’être humain était considéré comme un tout, et la représentation du corps n’était pas organique, comme aujourd’hui, où tout est compartimenté. Ainsi les reins sont évoqués dans de nombreux textes (65 versets) de la Bible, sans référence aucune à la fonction urinaire, mais évoquant plutôt la solidité de notre être, sa force procréatrice, et le siège de la violence des passions … Rien à voir entre notre représentation et le schéma corporel courant au Proche-Orient ancien.

    Lire la suite